WTA - News

Garcia, c'est bon pour le moral

  • Article
  •  
  • 21 Mai 2016
Garcia, c'est bon pour le moral

Voilà un succès qui fait du bien ! A la peine depuis le début de la saison sur terre battue (1 victoire en 4 tournois, 1 victoire en Fed Cup), Caroline Garcia a soigné ses statistiques et son moral en s'adjugeant le tournoi de Strasbourg. Son premier titre de la saison, et le deuxième de sa carrière sur le grand circuit, après sa victoire à Bogota en 2014, déjà sur terre battue. La preuve que, même s'il n'apprécie guère cette surface, Garcia est capable d'y faire des coups.

Cette semaine, Garcia s'est battue, contre elle-même, et contre ses adversaires. En demi-finale, contre Virginie Razzano, elle a renversé une situation compromise, puisqu'elle était menée 3-0 dans le deuxième et 5-3 dans le troisième avant de l'emporter (6-7, 6-4, 7-5). En finale, elle devait se coltiner la Croate Mirjana Lucic-Baroni, qui n'avait laissé que trois jeux en deux matches contre Pauline Parmentier et Kristina Mladenovic aux tours précédents. Garcia s'est imposée en deux manches (6-4, 6-1), mais cela n'a pas été simple pour elle.

"Il fallait que je rentre bien dans mon match, a-t-elle expliqué sur Ma Chaîne Sport. Les premiers points été importants. J'ai bien entamé la rencontre, après elle a mieux lâché ses coups. Mais je suis resté dans mon plan technique." Après la balle de match, Garcia a fini les genoux sur la terre, victorieuse. Une joie à la hauteur de ses difficultés récentes en simple, alors que la Française rayonne en double avec Mladenovic. 

Forcément, vu le timing de cette victoire, difficile de ne pas se projeter vers Roland-Garros. Mais Garcia s'y refuse. "Laissez-moi savourer", demande-t-elle. Une forme de prudence, sans doute liée à son tableau difficile (elle pourrait jouer Radwanska, n°2 mondiale, au 2e tour), et des dernières sorties douloureuses sur les courts de la porte d'Auteuil. "Caro" s'y était révélée en tenant tête à Maria Sharapova, sur le Central, en 2011. Mais depuis, elle n'a gagné qu'un match en quatre participations, et avait fini le tournoi en larmes l'an passé, écrasée par la pression. Aujourd'hui, elle a le sourire. 

  • Article
  •  
  • 21 Mai 2016

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer