George Eddy

George Basket Blog

Le blog de George Eddy

Trump contre le reste du monde

  • Article
  •  
  • 28 Sept. 2017
  •  
  • George Eddy

Comme tous les populistes, Donald Trump est toujours plus à l'aise quand il peut clasher un adversaire désigné en utilisant des arguments simplistes et outranciers. Il s'est fait connaitre du grand public americain comme star du Reality TV dans le rôle de l'omnipotent patron qui adorait dire "you're fired" ou t'es viré.

Trump contre le reste du monde

C'etait "simple et basique" comme principe car c'etait lui le boss et tout le monde rampaient devant lui docilement.  En tant que president, les choses sont moins simples... Actuellement, dans le but habituel de plaire à son electorat et de devier l'attention mediatique des dossiers plus compliqués, Trump est en train de mettre une grande majorité d'Americains à dos.  Il a dit que tous les joueurs NFL qui manifestent doivent "etre virés" et que Steph Curry, basketteur aussi populaire aux E-U que Zidane le footbaleur l'est en France, n'est plus le bienvenu à la maison blanche pour feter le titre de Golden State; style je les desinvite avant qu'ils puissent refuser de venir!  Meme une grande partie des riches blancs qui profitaient de ses largesses le plus en ont marre de ses caprices et ses outrages.

     En une semaine, "the" Donald s'est mis à dos l'immense majorité des joueurs et proprietaires de la NFL, une ligue pourtant beaucoup plus conservatrice et apolitique que la NBA traditionellement.  Des proprios et des joueurs comme Tom Brady qui ont soutenu Trump pendant la campagne, ont fini par le condamner pour sa facon de diviser les gens plutot que de les reunir!  Tout d'un coup beaucoup de sportifs et d'artistes mais pas seulement eux, ont mis un genou au sol pour rejoindre la lutte lancée par Colin Kaepernick contre des violences policieres subites par des afro-americains en mettant un genou au sol pendant le hymne americain avant les matches NFL.  Colin a été boycotté par la NFL depuis ce geste, il n'a plus trouvé de place mais un enorme mouvement de fond a été amorcé.  Trump, comme d'hab, divise pour mieux regner mais je me demande si un jour on ne va pas dire que cette polemique etait le debut de la fin pour lui.

     Jouer les races, les nationalités, les religions et les femmes et hommes les uns contre les autres semble de moins en moins supportable pour l'Amerique profonde ce qui  rejouit Kareem Abdul Jabbar, six fois champion NBA, qui voit un tournant positif malgré toute cette haine environnante.  Jabbar est un sportif musulman reconnu comme un grand intellectuel et militant pour le peuple noir qui a boycotté les JO de 1968 aprés l'assassinat de Martin Luther King..  Il est le contraire du cliché du sportif ecervelé et il continue la tradition des joueurs NBA militants comme Bill Russell qui a accompagné MLK dans la fameuse marche à Washington D.C. le jour du fameux discours "I have a dream".  Quand Kareem voit l'engagement de LeBron James, Chris Paul, Gregg Popovich et Steve Kerr parmi beaucoup d'autres il peut en etre fier!  Les propos de Pop pendant "media day" par rapport au statut de l'homme blanc aux E-U sont courageux et inedits. Le discours de Steve Kerr qui nous rappelle les valeurs fondamentales du pays semble le designer comme un candidat valable contre Trump en 2020.  N'oubliez pas qu'un catcheur a été gouverneur de Minnesota et les acteurs Schwarzenneger et Reagan, gouverneurs de la Californie puis Reagan et Trump, la TV star,presidents des E-U! 

 

    Donald Trump a beau traité d'enfants gatés ces stars qui ne respectent pas le drapeau et les militaires-ce qui n'a rien à voir avec leurs revendications- j'ai l'impression qu'il n'y a plus que les derniers recalcitrants qui soutiennent Donald.  Le sport occupe une grande place dans la culture US, et les americains n'aiment pas particulierement qu'on devalue leurs icones.  A force de diviser, Trump a reussi à reunir de plus en plus de gens contre lui!  De Russell à Ali et de Jabbar à Kaepernick, la lutte pour l'egalité et contre le racisme continue.  Comme disait MLK, "it's time to stand up and be counted", il est l'heure de se mettre debout et d'etre compté(prendre position).

  • Article
  •  
  • 28 Sept. 2017
  •  
  • George Eddy

Commentaires

comments powered by Disqus

Toute l'actu

  •  
  •  
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer