News

Strasbourg y est presque

  • Article
  •  
  • 06 Juin 2016
Strasbourg y est presque

Voilà ce que l'on appelle un beau cadeau d'anniversaire ! Vincent Collet, qui fêtait ses 53 ans lundi, ne pouvait pas rêver d'une plus belle offrande. Enfin si, mais il faudra attendre vendredi... Après trois défaites sur les trois dernières finales, l'entraîneur strasbourgeois n'est plus qu'à un succès de son premier titre de champion avec la SIG, le troisième de sa carrière après celui de 2006 conquis avec Le Mans et celui de 2009 avec... l'Asvel.

Car les Villeurbannais, trois jours après une première défaite au Rhénus (80-73), ont encore plus mal débuté cette deuxième manche, finalement perdue 73-61. Menés 41-26 à la pause et particulièrement remontés contre les arbitres, les hommes de JD Jackson, qui ont fini par remporter la bataille du rebond (37-34), ont surtout eu du mal à trouver la mire derrière l'arc (4/16 à 3 points) et enchaîné les pertes de balle (21), même si leurs hôtes n'ont pas été en reste (17).

Nicolas Lang (11 points) ou Darryl Watkins (11 points et 5 rebonds) ont bien tenté de maintenir leur équipe à flots, mais Rodrigue Beaubois (20 points), meilleur marqueur du match, Jérémy Leloup (12 points et 4 rebonds) avaient déjà mis les Alsaciens hors d'atteinte. Reste à remporter ce troisième match, ce que Louis Campbell et les siens comptent bien faire dès vendredi, même s'ils se méfient. "Ça va être la guerre. Ils n'ont rien à perdre et ils doivent gagner deux matches chez eux pour revenir ici. Ça sera très physique, avec beaucoup d'émotion", a commenté l'éternel meneur américain sur MCS. L'Asvel, elle, n'a plus le choix...

  • Article
  •  
  • 06 Juin 2016

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer