News

Forte invité à "quitter le basket français" !

  • Article
  •  
  • 01 Avr. 2016
Forte invité à

Le torchon brûle entre Frédéric Forte et la ligue nationale de basket-ball. A l'origine du malaise, les positions souvent très tranchées du président de Limoges, qui n'hésite jamais à critiquer les décisions de l'instance quand il y est opposé. Mais s'il n'y avait jusque-là que des tensions, sa "lettre ouverte à moi-même" publiée le 24 mars dernier sur son profil Facebook a fait déborder le vase. Dans ce très long texte, le patron du CSP flingue tout le monde, la LNB et la FFBB en tête, au sujet du conflit qui oppose l'Euroligue à la FIBA concernant l'organisation des prochaines compétitions européennes. Une guéguerre il est vrai assez pathétique.

"Le sport vit sa révolution. Il va falloir se poser les bonnes questions et y répondre, écrivait-il, en conclusion de son message au vitriol. Loin de moi l'idée d'être le grand apologiste du basket français et encore moins celle de vouloir la place des décideurs actuels. J'imagine que cette lettre ouverte va déranger, contrarier voire bousculer. J'ai conscience des risques qui peuvent en découler à titre personnel et pour mon club. J'assumerai. Cependant je suis prêt à défendre mes principes, ceux du sport professionnel et du sport amateur." Il en aura l'occasion puisqu'il a été invité à s'expliquer devant un bureau fédéral extraordinaire.

Forte "déshonore gravement" le basket français

Mais le comité directeur de la LNB, lui, veut plus que ses explications. Il réclame sa tête ! Dans un courrier adressé au président de la fédération, diffusé par Le Populaire du Centre, plusieurs dirigeants de la ligue exigent des sanctions à l'encontre du boss des doubles champions de France en titre. "Nous estimons que Monsieur Forte déshonore gravement la famille du basket français et nous ne le considérons plus comme étant digne d'être l'un de nos pairs", écrivent ainsi ces présidents de différents clubs de Pro A et Pro B, notamment Martial Bellon (Strasbourg), Gaëtan Muller (Lyon-Villeurbanne) et Christophe Le Bouille (Le Mans).

"S'il ne devait pas être en accord avec les positions de la LNB, toujours prises de manière démocratiques, nous l'invitons à quitter le basket français. Ce serait sans doute la décision la plus cohérente et la plus courageuse de sa part", concluent-ils en réponse à ce qu'ils qualifient de "manoeuvres provocatrices et dilatoires" de la part du président limougeaud. Un Frédéric Forte qui n'a pour l'instant pas réagi, la LNB ayant quant à elle affirmé sur Twitter qu'elle n'était pas à l'origine de ce courrier. Pourtant signé, donc, par des membres de son propre comité directeur... Preuve que quelque chose ne tourne vraiment pas rond, non ?

  • Article
  •  
  • 01 Avr. 2016

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer