News

Le All-Star Game déplacé en soutien à la communauté LGBT

  • Article
  •  
  • 22 Juil. 2016
Le All-Star Game déplacé en soutien à la communauté LGBT

A l'échelle internationale, cela peut paraître anodin. Mais la décision prise par Adam Silver, le patron de la NBA, est historique. Le successeur de David Stern a annoncé jeudi soir l'annulation du All-Star Game 2017 à Charlotte et sa délocalisation à venir, vraisemblablement du coté de New Orleans. Voilà quelques mois, Silver avait déjà prévenu que cette sanction était envisageable après la promulgation d'une loi jugée discriminatoire contre la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bi et transgenres) de Caroline du Nord. 

Alors que la maire démocrate de Charlotte, Jennifer Roberts, et ses collaborateurs avaient pris des mesures pour faciliter le quotidien de cette minorité, Pat McCrory, le gouverneur républicain de l'état, les a rendues caduques grâce à un texte législatif d'autorité supérieure. Malgré une bataille de plusieurs semaines à laquelle se sont par ailleurs mêlées la direction des Charlotte Hornets (une franchise dont le propriétaire n'est autre que Michael Jordan) et quelques anciennes gloires de la NBA comme Magic Johnson et Charles Barkley, la loi n'a pu être démantelée et la ligue a été contrainte de tenir parole. 

La NBA en avance sur les questions sociales

"Depuis le mois de mars, nous avons tenté de changer les choses positivement et dans un dialogue constructif. Nous avons été guidés par nos valeurs fondamentales de diversité, d'acceptation, d'égalité, de respect, mais aussi d'écoute du point de vue opposé. Le All-Star Game et ses festivités devant être une célébration du basket et des valeurs édictées précédemment, et bien que nous soyons conscients de ne pas pouvoir décider des lois en vigueur dans chaque état, nous estimons qu'il n'est pas possible de maintenir l'événement à Charlotte", a expliqué la NBA dans un communiqué officiel, précisant qu'elle espérait pouvoir confier le All-Star Game 2019 à la ville où évolue Nicolas Batum depuis l'été 2015.

Voilà quelques années que la NBA est en avance sur ses consoeurs de la NFL, de la NHL et de la MLB, autant en matière de lutte contre l'homophobie que sur d'autres thématiques sociales. Elle était montée au créneau pour soutenir Jason Collins, le premier sportif américain en activité à faire son coming-out en 2013 et avait sanctionné sévèrement les insultes à caractère homophobe entendues sur ses parquets par la suite. Depuis le début de son mandat, Adam Silver a également orchestré d'autres manoeuvres, comme l'éviction du propriétaire des Los Angeles Clippers Donald Sterling après des propos nauséabonds sur les Afro-Américains et celle moins médiatisée de son homologue des Atlanta Hawks Bruce Levenson, dont la publication de certains mails avait révélé l'intention de rendre la présence de la communauté noire moins dominante à la Philips Arena...

  • Article
  •  
  • 22 Juil. 2016

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer