News

Les dollars pleuvent en NBA

  • Article
  •  
  • 02 Juil. 2016
Les dollars pleuvent en NBA

Voilà seulement 24 heures que le marché des agents libres, la free agency, s'est ouvert en NBA et c'est déjà l'anarchie. Avec l'augmentation à venir de la masse salariale autorisée et les nouveaux droits télévisés négociés par la ligue (près de 20 milliards d'euros sur 9 ans), on pouvait s'attendre à quelques folies. Elles ont eu lieu d'emblée.

Si l'attention était focalisée sur Kevin Durant, qui continue de rencontrer les dirigeants des franchises qui l'intéressent, d'autres joueurs d'envergure ont changé de crèmerie ou signé des contrats aux montants aussi mirobolants qu'inédits. Le nouveau bail de Mike Conley avec les Memphis Grizzlies entre dans cette catégorie. Le meneur des Memphis Grizzlies est unanimement reconnu comme l'un des meilleurs éléments de la ligue à son poste, mais ses accomplissements en carrière se limitent à une finale de Conférence contre les Spurs en 2013. Cela n'a pas empêché l'organisation du Tennessee de lui proposer un deal record de 153 millions de dollars sur 5 ans. Conley, fils de l'ancien médaillé d'or du triple saut aux JO de Barcelone, ne conservera a priori pas longtemps ce statut de basketteur le mieux payé du monde puisque Stephen Curry ou encore LeBron James parapheront l'an prochain des contrats que l'on imagine très nettement supérieurs.

Fournier touche le jackpot

La journée de vendredi a été agitée au-delà de ce fait notable, puisque le All-Star DeMar DeRozan a prolongé à Toronto pour 139 millions de dollars sur 5 ans, alors que Nicolas Batum en a fait de même à Charlotte pour devenir le sportif français le mieux rémunéré de l'histoire. Hassan Whiteside a lui réussi la plus-value la plus époustouflante qui soit en passant d'un gain de 980 000 dollars la saison passée à des émoluments de plus de 24 millions annuels pour rester à Miami.

Autrefois considéré comme le meilleur pivot de la ligue, Dwight Howard s'est engagé pour trois saisons avec les Atlanta Hawks, pour un gain global de 70.5 millions de dollars. Howard, qui va connaître la quatrième franchise de sa carrière après le Magic, les Lakers et les Rockets, est né à Atlanta et y a effectué toute sa scolarité avant d'être drafté en première position par Orlando en 2004. Orlando, justement, restera le domicile d'Evan Fournier, qui touchera lui 85 millions de dollars sur 5 ans, avec l'occasion, dans un rôle majeur, de faire grimper les Floridiens dans la hiérarchie. Le spectacle ne fait que commencer et le week-end devrait être mouvementé en coulisses.

  • Article
  •  
  • 02 Juil. 2016

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer