Florence Thomassin

Florence Thomassin
Actrice  française
Né(e) le : 24 juin 1966 à Paris

BIOGRAPHIE

Florence Thomassin fait ses classes au Cours Véra Gregh, au Studio 34, au Cours Pygmalion, et se fait la main au cabaret l'Alcazar (1986-89).

Débuts au cinéma dans LE CRIME D'ANTOINE de Marc Rivière et UN PÈRE ET PASSE de Sébastien Grall (1989).

Elle éclate de grâce et de gouaille dans MINA TANNENBAUM (Martine Dugowson, 1994), AINSI SOIENT-ELLES (Lisa & Patrick Alessandrin, 1995) et ELISA (Jean Becker, 1995).

Elle porte les projets atypiques L'ÎLE AU BOUT DU MONDE (Henri Herré, 1999) et 57.000 KM ENTRE NOUS (Delphine Kreuter, 2007).

Sa féminité éclaire les histoires de mecs et élargit son public dans UNE AFFAIRE DE GOÛT (Bernard Rapp, 2000) et dans le diptyque LE CŒUR DES HOMMES (Marc Esposito, 2003, 2007).

Sa voix sensuelle et rauque sert de fil rouge à UN LONG DIMANCHE DE FIANÇAILLES (Jean-Pierre Jeunet, 2004).

Elle croise François Cluzet et Vincent Cassel dans les ombres de NE LE DIS À PERSONNE (Guillaume Canet, 2006) et MESRINE, L'INSTINCT DE MORT (Jean-François Richet, 2008).

Les étoffes romanesques l'habillent dans LE GRAND MEAULNES (Jean-Daniel Verhaeghe, 2006) et LA PRINCESSE DE MONTPENSIER (Bertrand Tavernier, 2010).

Elle émeut en mère d'ados de DOUCHES FROIDES (Antony Cordier, 2005), SOIT JE MEURS, SOIT JE VAIS MIEUX (Laurence Ferreira-Barbosa, 2008, photo), TÊTE DE TURC (Pascal Elbé, 2010) et 17 FILLES (Delphine & Muriel Coulin, 2011).

Sur scène, elle épate en Stella face à Isabelle Huppert dans « Un tramway » d'après Tennessee Williams (2010-2011).

EMISSIONS

  • Le grand journal, la suite

    Le Jeudi 24 Janvier 2013
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer