L'actualite cinema sur CANAL+

Laissez-vous séduire par Le Redoutable, en salles dès le 13 Septembre

  • Brèves
  •  
  • 13 Sept. 2017

La nouvelle comédie de Michel Hazanavicius sortira en salles le 13 Septembre. Après sa sélection officielle en compétition au dernier Festival de Cannes, le film sera présenté au Festival du Film Francophone d’Angoulême, du 22 au 27 août prochain, un événement partenaire de CANAL+ CINEMA. Le réalisateur oscarisé pour The Artist revient à ses débuts, la comédie. L’occasion de revenir sur la carrière du metteur en scène...

Vidéo : Le redoutable - Rencontres de cinéma
Confidences de stars du 7e Art face à Laurent Weil : Louis Garrel, Stacy Martin et Michel Hazanavicius face à Laurent Weil pour Le redoutable

Le redoutable - Rencontres de cinéma

 





Michel Hazanavicius débute sa carrière chez CANAL+ en tant que stagiaire pour le collectif Les Nuls, pour lequel il commence à écrire quelques blagues, puis quelques sketches, pour enfin co-écrire et écrire en solo des programmes pour la chaîne. Il apparait pour la première fois à l’écran dans LA CITE DE LA PEUR.

En 1993, Michel Hazanavicius signe son premier coup de génie. A l’occasion de l’anniversaire de la Warner, la boîte de production laisse à CANAL+ la possibilité d’utiliser leur catalogue entier, soit plus de 30 000 films, afin de faire la promotion de la société. C’est ainsi que Michel Hazanavicius et Dominique Mezerette écrivent un mash up composé de plus d’une vingtaine de films du catalogue, LA CLASSE AMERICAINE - LE GRAND DETOURNEMENT. Le film est diffusé sur CANAL+, et, s’il ne connait qu’une audience restreinte à ce moment là, sa notoriété ne cesse de gonfler pour devenir un film cultissime qui a marqué et inspiré de nombreux humoristes et personnalités diverses.

S’en suivent alors les premiers films réalisés par Michel Hazanavicius, d’abord un court métrage – ECHEC AU CAPITAL – puis un long – MES AMIS – qui n'attire pas beaucoup les spectateurs.

En 2006 par contre, il adapte au cinéma la série de romans OSS 117 de Jean Bruce en adoptant un style plus décalé et humoristique, qui obtient un beau succès en salles, en séduisant public et critiques. OSS 117 : LE CAIRE NID D’ESPIONS porté par Hubert Bonnisseur de la Bath – interprété par Jean Dujardin – réalise plus de deux millions d'entrées et remporte le César des meilleurs décors sur 5 nominations dont une pour le comédien.
La suite - OSS 117 : RIO NE REPOND PLUS – deux ans plus tard, connaît le même succès puisqu’elle attire encore plus de spectateurs, et obtient deux citations aux César.
Avec ce personnage, Michel Hazanavicius crée une série culte de comédies (dont un 3ème épisode est souvent évoqué), tout en continuant sa collaboration avec Jean Dujardin.

 

Le duo artistique ne s’arrête pas là puisque Michel Hazanavicius dirige pour la troisième fois d’affilée Jean Dujardin dans THE ARTIST, en 2011. Sa compagne, Bérénice Bejo, revient elle aussi au bras de l’acteur. Si le casting ne change pas, le cinéaste opère néanmoins un changement important avec ce nouveau long-métrage. En effet, il réalise alors un tour de force en mettant en scène un film muet, en noir et blanc et en format carré sur le passage au cinéma parlant.
Cette histoire d’amour est un succès mondial, au niveau des recettes internationales 133 M$ (pour un budget de 15) et aussi au niveau critique, en remportant 53 prix dans le monde entier, notamment à Hollywood avec 5 Oscars (dont meilleur film, réalisateur, acteur) sur 10 nominations, 3 Golden Globes, 7 BAFTA, 6 César (dont celui de la meilleure actrice), et le Prix d'Interprétation à Cannes pour Jean Dujardin.

Michel Hazanavicius connait alors la consécration ultime puisqu’il devient l'un des rares cinéastes français de l’histoire à recevoir l’Oscar du meilleur réalisateur. 
Plus de 3 millions de français se précipiteront en salles, et plus de 16 millions de personnes en feront de même dans le monde entier.

Après la réalisation d’un sketch pour le film INFIDELES de Jean Dujardin et Gilles Lellouche, le cinéaste se lance dans un nouveau projet avec THE SEARCH en 2013. Celui-ci, présenté en compétition à Cannes,  connait un accueil moins chaleureux quer pour THE ARTIST, et n'obtiendra pas de succès en salles.
Le réalisateur parlera d’ailleurs de sa relation avec le Festival comme « une belle histoire d’amour, mais avec des assiettes qui volent ».

Malgré les hauts et les bas vécus sur la Croisette, Michel Hazanavicius est revenu en mai 2017 à Cannes avec son nouveau long-métrage, LE REDOUTABLE.
Le cinéaste retourne au genre qui l'a rendu célèbre, la comédie – et non un biopic - autour d'un épisode de la vie de Jean-Luc Godard durant les évènements de Mai 68 à Paris.
La muse du metteur en scène, Bérénice Bejo, est de nouveau devant la caméra de son compagnon, mais c’est Stacy Martin et surtout Louis Garrel – qui interprète le réalisateur subversif - qui sont au centre du film produit par Studiocanal.

S’il revient au genre qui l’a fait connaitre, Michel Hazanavicius fait le pari de réaliser une comédie en s'inspirant d'un moment de la vie d’un réalisateur toujours en activité, et quel cinéaste…

LE REDOUTABLE est à découvrir en salles dès le 13 septembre 2017.

 

Commentaires

Abonnez-vous !

Le meilleur du cinéma se vit seulement sur CANAL+ !

 

Rencontres de cinéma du 18/11

Confidences de Camélia Jordana et Yvan Attal face à Laurent Weil pour le film Le Brio

 

Comancheria

Dès le 25/11 sur CANAL+

 
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer