News

Liverpool est tombé !

  • News Ligue 1
  •  
  • 28 Avr. 2016
Liverpool est tombé !

Liverpool est un club universel. Après le You'll never walk alone, hymne partagé au tour précédent avec le Borussia Dortmund, le Yellow Submarine, à la fois emblème et chanson fétiche de Villarreal, résonne forcément aux oreilles des supporteurs du club de la Mersey et de la ville qui a vu naître les Beatles (voir par ailleurs).

Au Madrigal, théâtre de cette demi-finale aller de la Ligue Europa, Espagnols et Anglais, opposés pour la première fois, connaissent la musique. Et avec les enjeux d'une double confrontation qui peut ouvrir à l'équipe du Jürgen Klopp local, Marcelino Garcia Toral, les portes d'une première finale européenne dans l'histoire du club, après quatre tentatives infructueuses (*). Mais aussi permettre aux Reds, distancés en Premier League, de renouer avec la Ligue des champions dès la saison prochaine. A condition de remporter cette compétition.

Sakho, le grand absent

Les coéquipiers de Mamadou Sakho, grand absent avec Divock Origi, blessé, et suspendu quelques heures plus tôt par l'Uefa pour une durée de trente jours, s'y emploient d'entrée. Klopp a beau avoir fait le choix de jouer cette première manche sans attaquant de pointe avec un Roberto Firmino titulaire dans un rôle de faux n°9 quand Christian Benteke et Daniel Sturridge prennent leur mal en patience sur le banc au coup d'envoi, les visiteurs frappent les premiers. Un débordement d'Adam Lalana permet de trouver un Joe Allen oublié au coeur de la surface, mais dont la reprise file droit sur Sergio Asenjo, le portier local (5e).

Dans son 4-4-2 immuable, qui lui a permis de se hisser à la quatrième place de la Liga et de gagner ses six matches de Ligue Europa joués cette saison devant son public, Villarreal, que l'on attendait déchaîné, procède le plus souvent en contres. Avec le plus souvent le très technique, et meilleur passeur de la compétition, Denis Suarez à la baguette. Mais l'efficacité fait défaut. Roberto Soldado, qui revit en Espagne loin de son expérience sans lendemain en Premier League, est trouvé sur coup-franc par Bruno, mais bien qu'oublié lui aussi par l'arrière-garde des Reds, l'ancien joueur des Spurs ne trouve pas le cadre de Simon Mignolet (11e). Le gardien belge contraint à une première parade délicate sur la tentative de Tomas Pina bien alerté sur une bonne passe en retrait (21e). Une dernière frappe de Soldado, qui échappe les montants avant la pause, et c'est à peu près tout au terme d'une première période équilibrée, mais plutôt tristounette.

Le sous-marin jaune déçoit. Au point même d'abandonner de manière répétée au retour des vestiaires le contrôle du jeu à ses adversaires pourtant privés depuis la mi-temps de Philippe Coutinho, contraint de céder sa place sur blessure. Liverpool a peut-être un coup à jouer, mais Klopp se refuse à solliciter Benteke et Sturridge.

Touré, la dure limite

Cet attaquant dont dispose Villareal avec l'ancien Sochalien Cédric Bakambu, meilleur buteur de son équipe dans cette campagne avec déjà 9 buts en 11 matches, mais plutôt discret jusqu'à ce coup de tête sur corner qui trouve l'extérieur du poteau (46e). Insuffisant pour réveiller les locaux. On s'endort de part et d'autre. Et cette seconde période se solde finalement sur un poteau de part et d'autre après que Firmino a obligé Asenjo à repousser sur son montant la tentative du Brésilien parfaitement alerté dans la surface et dans le dos de la défense espagnole (65e). La réponse de Mignolet est à la hauteur avec cette extension superbe pour repousser la dernière tentative de Bakambu (87e) derrière laquelle le contre d'Alberto Moreno aurait pu délivrer Liverpool (88e).

Cette délivrance que Villareal sait s'offrir dans les arrêts de jeu. Une action parfaite qui met sur orbite Suarez, trop rapide pour les vieilles jambes de Kolo Touré (35 ans), suppléant de Sakho, pour une nouvelle passe décisive à destination du rentrant Lopez Adrian (1-0, 90e+2). Invaincu cette saison en Ligue Europa (5 victoires, 7 nuls), Liverpool devra compter sur la magie d'Anfield jeudi prochain pour effacer ce premier faux-pas.

(*) Battu à deux reprises dans le dernier carré de la C3 en 2004 et 2011, le club espagnol avait également échoué lors de sa seule demi-finale de Ligue des champions avec une élimination face à Arsenal.

  • News Ligue 1
  •  
  • 28 Avr. 2016

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer