News

Le PSG voit triple !

  • News Ligue 1
  •  
  • 23 Avr. 2016
Le PSG voit triple !

Il y a eu match mais le PSG a eu le dernier mot. Encore. Déjà vainqueurs de cette Coupe de la Ligue en 2014 et 2015, les Parisiens ont remis ça contre Lille (2-1), samedi soir au Stade de France. Le sixième sacre de leur histoire dans la compétition, le troisième de la saison après le Trophée des champions et leur titre en Ligue 1. Mais l'exercice des joueurs de Laurent Blanc n'est pas terminé puisqu'ils ont un dernier trophée à aller chercher. Ce sera le 21 mai prochain face au rival marseillais, toujours dans cette enceinte dyonisienne où ils sont décidément comme chez eux.

Un ultime challenge que Laurent Blanc, évidemment satisfait, a déjà en tête. "On a une saison à terminer en championnat et en Coupe de France, a-t-il ainsi rappelé au micro de France 2. On peut encore faire une très belle saison en finissant sur une bonne note. J'espère que les joueurs seront encore motivés pour ça." Sur ce point-là, l'entraîneur francilien n'a pas trop de craintes à avoir car ses protégés, même accrochés par les Dogues et réduits à dix suite à l'expulsion d'Adrien Rabiot (71e), ont une nouvelle fois su faire le boulot en s'arrachant pour enrichir le palmarès du club.

La sortie ratée d'Enyeama

Si Javier Pastore a donné l'avantage aux siens d'une frappe du droit juste avant la pause (1-0, 40e), un but contestable puisque Layvin Kurzawa, en position de hors-jeu, a visiblement gêné Vincent Enyeama, rien n'a été simple pour les quadruples champions de France en titre. Au retour des vestiaires, le Losc a ainsi égalisé par l'intermédiaire de Djibril Sidibé, auteur d'un coup franc qui a transpercé le mur et laissé sur place Salvatore Sirigu (1-1, 49e). Cette égalisation et le carton rouge reçu par Adrien Rabiot semblaient, alors, avoir fait basculer cette rencontre du côté nordiste.

Mais les Lillois se sont coulés eux-mêmes quand, à un quart d'heure de la fin, leur portier nigérian est allé aux fraises en sortant de sa surface alors qu'Angel Di Maria ne représentait, à cet endroit-là du terrain, aucun danger immédiat. Une aubaine pour le stratège argentin, qui a glissé son extérieur pied gauche et envoyé le cuir au fond des filets, malgré le retour de Marko Basa (2-1, 75e). "C'est dur, on est déçu, a commenté Sofiane Boufal. Après l'expulsion, on était meilleurs qu'eux, malheureusement, on a fait cette erreur et on l'a payé cher." L'expérience, sans doute.

  • News Ligue 1
  •  
  • 23 Avr. 2016

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer