News

Passi envoie un message au PSG

  • News Ligue 1
  •  
  • 28 Avr. 2016
Passi envoie un message au PSG

L'Olympique de Marseille peut remercier la concurrence. L'OM a beau enchaîner les désillusions, au point d'en être désormais à 11 matches de Ligue 1 sans la moindre victoire, le club phocéen est somme toute peu ou prou assuré du maintien. Les Marseillais n'émargent certes qu'à une triste 16e place, leurs cinq points d'avance sur Reims à trois journées de la fin, le tout assorti d'une différence de buts positive, devraient finir par suffire.

De quoi faire de la finale de la Coupe de France, le 21 mai prochain, le grand objectif de la fin de saison des Marseillais. Et ce d'autant plus que les Phocéens retrouveront au Stade de France le PSG, qu'ils n'ont certes plus battus depuis novembre 2011, concédant ainsi huit défaites lors des neuf derniers Clasico, mais contre lesquels ils ont été vus à leur avantage cette saison, à l'aller comme au retour, s'inclinant certes (2-1) à chaque fois, mais en faisant trembler l'armada parisienne.

Aussi, malgré les 15 places et les 45 points d'écart qui séparent les deux formations, Franck Passi en reste convaincu: l'OM peut faire tomber le PSG. C'est en tout cas le discours tenu par le nouvel entraîneur marseillais au micro de RMC. "Ce doit être une finale où l'on prend du plaisir, a-t-il tout d'abord confié avant d'embrayer. Il faudra se lâcher après notre saison compliquée. Il faudra donner du fil à retordre aux Parisiens qui partiront favoris. Et puis dans ma tête, quelque chose me dit qu'on peut gagner cette finale."

Et le technicien  marseillais d'évoquer les deux derniers matches perdus face à Paris. "On peut s'appuyer sur les deux défaites contre le PSG en championnat, où l'on s'est bien comporté. A chaque fois qu'on a fait face à l'adversité, les joueurs se sont survoltés, donc pourquoi pas lors de cette finale." Une finale que l'ancien adjoint de Michel espère aborder avec une ou deux victoires de plus au compteur.

"Le vrai challenge aujourd'hui, et jusqu'à la finale, c'est de reprendre confiance", a-t-il en effet expliqué. "On essaie avec Basile Boli et avec tout le staff, de faire en sorte que les joueurs reprennent confiance et arrivent prêts le 21 mai pour le Stade de France." En espérant que ça suffise...

  • News Ligue 1
  •  
  • 28 Avr. 2016

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer