Pierre Ménès

PIERROT FOOTBALL BLOG

Envie de parler foot avec Pierre Menes ? C'est là que ça se passe !

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Lyon retrouve le sourire

  • Article
  •  
  • 04 Févr. 2016
  •  
  • Pierre Ménès

Hier soir, l'Olympique Lyonnais a pris le meilleur sur Bordeaux devant son public. Un score large et quelque peu flatteur qui devrait toutefois donner confiance aux Rhodaniens. De son côté, Nice l'a emporté contre Toulouse et profite de la défaite d'Angers pour s'installer sur le podium.

Lyon retrouve le sourire

Cette semaine, nous avions donc le droit à une nouvelle journée de Ligue 1 étalée sur trois jours. Mardi, Marseille et Bastia, deux clubs atteints d'hémiplégie, étaient sur les terrains. Les Corses - qui ne gagnent qu'à domicile - se déplaçaient à Louis II pendant que les Olympiens - qui ne l'emportent qu'à l'extérieur - étaient à Montpellier. Dans ces deux rencontres, tout s'est déroulé comme prévu puisque Monaco n'a pas eu besoin de beaucoup forcer pour venir à bout de l'équipe de l'Ile de Beauté. Quant aux Phocéens, ils ont marqué sur leur unique frappe cadrée et se sont imposés face à Montpellier, à l'issue d'un match d'une grande pauvreté offensive.

Dans l'ensemble, on remarque que les équipes qui ont fait un bon résultat le week-end dernier ont eu un peu de mal à confirmer. Même si ça change chaque semaine et que ça ne veut pas dire grand-chose, Nice s'installe sur le podium avant le derby azuréen. Les Aiglons se sont péniblement imposés contre Toulouse sur un but chanceux d'Hatem Ben Arfa. Une réalisation venue récompenser son travail dans le deuxième acte. Alors évidemment, les gens qui ne l'aiment pas diront qu'il a été trop individualiste mais ceux qui l'apprécient clameront qu'il a pris ses responsabilités.

Si Nice s'installe à la troisième place, c'est aussi parce que le SCO d'Angers a perdu sur la pelouse de Reims malgré l'ouverture du score angevine signée Bouka Moutou. Pour inverser la tendance, les Rémois ont notamment profité d'une erreur de Letellier que n'aurait probablement pas commise Butelle. Les hommes de Stéphane Moulin sont ressortis frustrés de cette rencontre puisque l'égalisation de N'Doye à la fin du temps additionnel n'a pas été accordée par M.Gautier. On cherche encore pourquoi.

 

Nantes place ses pions, Lille respire 

À la Beaujoire, Nantes s'est assez facilement imposé contre le Gazélec. Une équipe d'Ajaccio qui file un mauvais coton puisqu'après une très bonne période, elle commence logiquement à marquer le pas. Toujours à l'ouest de l'Hexagone, Guingamp a pris trois points très importants contre Troyes. Une bonne opération au niveau de la différence de buts puisque les Aubois ont littéralement explosé. Déjà qu'ils avaient du mal à faire des résultats avec un effectif "complet" alors maintenant que les meilleurs éléments sont partis, ça devient clairement impossible.

De son côté, Lyon s'est imposé 3-0 contre Bordeaux. Un score qui me semble tout de même assez flatteur, tout comme l'était celui des Girondins le week-end dernier contre Rennes. Lacazette a marqué un joli but en fin de première période et Bernardoni a fêté son arrivée en Gironde en faisant une bourde sur le deuxième but de l'attaquant des Gones. Bien évidemment, il serait très injuste de lui tomber dessus, il a 18 ans et vient à peine de débarquer dans un club plus huppé que le précédent. Il a besoin de prendre ses marques. Quoi qu'il en soit, cette victoire devrait permettre aux Lyonnais de reprendre confiance et de regarder devant.

Trois points, c'est également ce dont Lille avait besoin. Les Dogues ont battu Caen au stade Pierre Mauroy sur la plus petite des marges. Les Normands, qui avaient fait un bon match contre Nice dimanche, n'ont pas confirmé dans le Nord.

 

Trois buts et un record

Enfin, hier soir, Paris s'est une nouvelle fois imposé en Ligue 1, face à Lorient. Peu importe la composition de départ, peu importe l'adversité ou la tactique mise en place par le camp d'en face, le club de la capitale s'impose. Si la première mi-temps a été pénible pour les Parisiens face à des Merlus tenaces, ils ont une nouvelle fois pu compter sur Zlatan. Avant de marquer son but bihebdomadaire, le Suédois a été passeur décisif pour Cavani qui, alléluia, a marqué un but. Kurzawa, qui continue sa progression au sein du club de la capitale, a également été passeur et buteur, sur une belle reprise de volée. Cette victoire permet au PSG de battre le fameux record d'invincibilité de Nantes.

 

Pierrot

  • Article
  •  
  • 04 Févr. 2016
  •  
  • Pierre Ménès

Commentaires

comments powered by Disqus
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer