Pierre Ménès

PIERROT FOOTBALL BLOG

Envie de parler foot avec Pierre Menes ? C'est là que ça se passe !

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

On a retrouvé l'OM

  • Article
  •  
  • 29 Sept. 2014
  •  
  • Pierre Ménès

Hier soir, les Phocéens ont conforté leur place de leader en disposant de Saint-Etienne au Vélodrome (2-1). Pendant que le PSG a la tête en Ligue des Champions, l'OM engrange...

On a retrouvé l'OM

Ceux qui me font le bonheur et le plaisir de me suivre sur Canal+ savent que samedi après-midi, j'étais à Londres pour commenter Arsenal - Tottenham. Je n'ai donc pas vu les matchs du samedi en Ligue 1, mais j'ai pu visionner Monaco-Nice et Toulouse - PSG en rentrant. Que dire sur ça ? L'ASM a semblé sans grands arguments mais a été victime de deux grosses fautes d'arbitrage. 

Evidemment, le cas du PSG, dont on va beaucoup parler dans les deux jours qui arrivent, est plus problématique. Laurent Blanc l'a clairement dit, il a fait l'impasse sur ce match et ça s'est vu, il faut dire ce qui est. Sur la physionomie de la rencontre, on peut penser que ce 1-1 est un bon résultat pour les Parisiens, qui auraient dû perdre cette partie. Ils ont été totalement étouffés par le pressing toulousain, encaissant un but sur une grosse faute d'Aurier et un bon enchaînement de Ben Yedder. Bahebeck a sauvé la défaite mais n'a pas étouffé les doutes.

Cette impression que les joueurs prennent le championnat par-dessus la jambe persiste. Laurent Blanc, sans leur donner raison, a bien été obligé de faire des choix puisqu'il n'a plus que deux attaquants valides. Je ne pense pas qu'on puisse voir Bahebeck contre Barcelone donc évidemment, il a donné un peu de temps de jeu à Lucas et Cavani, qui n'en fait décidément rien quand il est dans l'axe qu'il réclame tant. On en discute beaucoup et je pense qu'on aura l'occasion d'en reparler parce que le PSG va jouer une semaine cruciale avec la réception de Monaco dimanche et bien sûr, celle du Barça mardi. 

 

On ne s'emmerde plus devant Bordeaux-Rennes

Concernant les rencontres du dimanche, Lens - Caen n'a pas été un bon match mais il a permis aux hommes de Kombouaré d'arracher un point, ce qui n'est pas si mal. Je garde à l'esprit toutes les difficultés que connaît le club artois et je trouve que les joueurs sont très méritants. 

Sinon, ces dernières années, Bordeaux - Rennes était le symbole de la Ligue 1 dans tout ce qu'elle peut avoir de plus emmerdant. Les choses ont changé, à Bordeaux beaucoup et à Rennes un petit peu. On a vu un match très vivant où, comme à Marseille, les Rennais auraient dû mener au score par un ou deux buts d'écart. Mais bon, à un moment donné, il faut marquer. Doucouré a des occasions mais marque trop peu. Les Bretons ont été punis par une équipe de Bordeaux qui n'a pas renoncé et qui a trouvé en Touré (passeur décisif et buteur), un sauveur. En tout cas, c'était un match spectaculaire et très agréable à regarder.

Nantes - Lyon aussi. On a eu droit à une rencontre assez vivante. Comme je l'ai dit à Ben Yedder sur le plateau du CFC, au vu de ses matchs, si Nantes avait un avant-centre réaliste, cette équipe serait très certainement dans les trois premiers du classement. Malheureusement, ce joueur, les Canaris ne l'ont pas et il leur aura fallu un pénalty pour égaliser après le but de la tête de Koné. C'est dommage parce que sur la physionomie de la partie, les Lyonnais semblaient en difficulté et les Nantais méritaient leur victoire. 

 

Un succès floqué Bielsa

Enfin, en clôture de cette huitième journée, l'OM jouait son premier vrai test de la saison contre une équipe de haut de tableau. Une épreuve merveilleusement réussie en première période avec 45 minutes de très haut niveau, ponctuées par de jolis buts d'Imbula et Payet. Durant ce premier acte, on a vu tout ce qui fait la marque Bielsa. Ce marquage individuel de l'adversaire direct, ce pressing incessant qui a entraîné le but de Payet après qu'André Ayew ait contré Clerc. Surtout le rythme fou des Olympiens a totalement étouffé les Verts.

Et puis, une faute d'inattention en début de seconde période a permis à Brison de réduire le score. Derrière, c'est vrai qu'on a vu les Marseillais beaucoup plus émoussés sur le plan physique. Certains ajouteront qu'ils avaient deux jours de récupération de plus que les Stéphanois. Certes, mais sur les trois derniers matchs, Galtier a fait tourner alors que Bielsa pas du tout. Il a commencé trois fois de suite avec le même onze et l'OM a pioché un peu plus. Les Phocéens ont tout de même réussi à tenir le score et à se procurer encore quelques occasions.

Cette équipe n'a pas de meilleurs résultats qu'il y a deux ans pendant la première année d'Elie Baup, où elle avait aussi commencé la saison de manière magnifique sur le plan comptable. Mais là, avec 21 buts en 8 matchs, cet allant et ce public, l'OM a retrouvé un côté flamboyant qui pour moi devrait toujours lui être associé. Grâce à Bielsa, on a retrouvé l'OM. Maintenant, il faudra faire attention à bien gérer les efforts sur le plan physique. 

 

Pierrot

  • Article
  •  
  • 29 Sept. 2014
  •  
  • Pierre Ménès

Commentaires

comments powered by Disqus
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer