Pierre Ménès

PIERROT FOOTBALL BLOG

Envie de parler foot? C'est ici que ça se passe

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

France-Japon: les notes des Bleus

  • Article
  •  
  • 13 Oct. 2012
  •  
  • Pierre Ménès

Une domination stérile et une défaite concédée en toute fin de rencontre. Rien de très rassurant 3 jours avant d'aller défier la meilleure équipe du monde qui s'est offert une petite balade en Biélorussie. Découvrez mes notes

France-Japon: les notes des Bleus

LLORIS (4) Deux grosses fautes de main sans conséquence, si ce n’est ajouter de la fébrilité à la fébrilité. Pas rassurant du tout avant Séville ça…

DEBUCHY (5) Une participation correcte au jeu dans la première période, là où les Japonais n’existaient pas. Remplacé par JALLET(46e) (3) qui a joyeusement explosé sur le plan défensif dans la meilleure période nippone. Plus qu’inquiétant.

KOSCIELNY  (5): S’il s’est troué de la tête sur le plan défensif en première période, il a, au moins été dangereux offensivement dans le même exercice. Pas de quoi sauter au plafond non plus.

SAKHO (6) Je me demande s’il n’a pas été le meilleur tricolore, ce qui, en soit, est déjà inquiétant quand on joue le Japon à domicile. Affûté physiquement il a longtemps rattrapé les boulettes de ses copains. Mais jusqu’à un certain point.
CLICHY (4) Je le préfère clairement à Evra mais ça serait bien qu’il le montre aussi un jour sur le terrain. Il n’a quasiment pas participé au jeu alors qu’il n’y avait pas de danger dans sa zone. Les années passent et il ne s’impose pas.
CAPOUE (5)  C’est un joueur de duel et contre les Japonais il n’a quasiment pas eu à en livrer. Il n’a donc pas servi à grand-chose. Mais ça ne devrait pas être le cas mardi où il sera très probablement titulaire. Remplacé par GONALONS (68e) qui a peiné face à la vivacité japonaise.
MATUIDI (5) Il court, il est disponible, il fait des effort sur le plan offensif. Mais est-il vraiment le joueur idoine à ce niveau. En tous cas sa bonne volonté n’est pas en cause. C’est déjà pas si mal. Remplacé par CHANTOME (46e) qui a vécu 29 minutes cauchemardesques, ses premières en bleu. Ecrasé par le jeu et par la médiocrité ambiante il a tout raté avant de sortir blessé. Remplacé par GOMIS (75e) qui a marqué un but, certes hors-jeu et qui mériterait peut-être d’avoir un peu plus sa chance.
SISSOKO (5) Une bonne première période où il a su profiter d’une certaine liberté. Mais il a disparu de la circulation après le repos.
MENEZ (3) Des efforts il en fait, des courses aussi. Mais pourquoi mange-t-il autant la balle, pourquoi ne lève-t-il jamais la tête et pourquoi n’a-t-il quasiment pas passé un dribble ? Beaucoup trop de mauvaises questions. Pour un mauvais match. Remplacé par RIBERY (68e) qui a apporté du punch et de la vitesse. Forcément en équipe de France ça se remarque tout de suite.
BENZEMA (4) Aligné à gauche et jouissant d’une certaine liberté il a joué tout seul, sans jamais calculer ce pauvre Giroud. Quelques frappes sans convictions, un coup-franc frappé côté ouvert et toujours pas de but. Si il a gardé des réserves pour mardi, c’est bien. Mais que c’est long. Remplacé par VALBUENA (46e) (4) entré en plein naufrage bleu. Même s’il n’a rien apporté, on ne peut pas lui en tenir rigueur.
GIROUD (4) Un joli retourné sur le but hors-jeu de Gomis et la plus belle frappe bleue du match. Mais le néo Gunner fait aussi preuve d’une lenteur problématique à ce niveau. 

  • Article
  •  
  • 13 Oct. 2012
  •  
  • Pierre Ménès

Commentaires

comments powered by Disqus
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer