Pierre Ménès

PIERROT FOOTBALL BLOG

Envie de parler foot? C'est ici que ça se passe

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

L'OM s'en contentera

  • Article
  •  
  • 13 Août 2012
  •  
  • Pierre Ménès

Ca faisait bien longtemps que l'OM n'avait pas attaqué une saison de Ligue 1 avec une victoire. Le fait de jouer chez un promu pour l'ouverture du cru 2012-2013 constituait l'occasion rêvée pour les Olympiens de lancer idéalement leur saison. Mais ce match inaugural au stade Delaune aurait pu se terminer sur un match nul si Cheyrou n'avait pas eu la judicieuse idée d'ouvrir le score à un petit quart d'heure de la fin.

Oui, car avant ça, les deux équipes ont eu leurs occasions. Mais Mandanda a été très bon et Agassa exceptionnel, sauf justement sur le but de Cheyrou où sa responsabilité est "un peu" engagée. Je dis "un peu", car il semble s'attendre à ce que ce soit Gignac qui coupe la trajectoire  et est donc surpris par la volée de Cheyrou, sa main n'étant pas assez ferme pour sortir le ballon.

Cheyrou, en voilà un qui va être sacrément revanchard cette saison. Il est de notoriété publique que ses relations avec Deschamps étaient désastreuses et il devrait retrouver une énorme envie avec Baup. Avant ça donc, l'OM avait bien débuté son match puis a inexplicablement laissé l'initiative à des Rémois qui n'ont pas su en profiter.

Aux portes de l'inexistant

Courtet a d'abord vu sa tête détournée par Mandanda avant que Ghilas, qui avait pourtant tout le temps de contrôler avant de frapper, ne voit sa reprise instantanée repoussée à bout portant par le gardien marseillais. Reims avait laissé passer sa chance. Parce qu'après le repos, l'emprise des Phocéens sur le match est redevenue nettement plus présente, avec notamment un Gignac très actif.

Après deux ans de galère et l'impression que l'ancien Toulousain courait toujours sur des oeufs de peur de se blesser à nouveau, il semble bien qu'APG soit enfin sur la voie du retour. Mieux physiquement, désormais sûr de son corps, Gignac n'a pas été avare d'efforts et aurait mérité de marquer vu le nombre d'occases qu'il s'est procurées. Ce sera pour plus tard…

En revanche, il va falloir que les frères Ayew et Valbuena, tous trois aux portes de l'inexistant sur ce match, élèvent un peu leur niveau de jeu pour la suite des opérations. Parce que si ça passe face à un Stade de Reims sans expérience après 33 ans de traversée du désert, ce sera beaucoup plus compliqué face à des adversaires d'un autre calibre.

Voilà, c'est tout pour ce premier week-end de Ligue 1, on se retrouve mercredi soir après le premier match des Bleus de l'ère Deschamps. Avec les notes quelques minutes après la fin du match et l'analyse ciblée sur le jeu le lendemain. Et ce sera comme ça pour chaque match de l'équipe de France.

Pierrot

  • Article
  •  
  • 13 Août 2012
  •  
  • Pierre Ménès

Commentaires

comments powered by Disqus
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer