Pierre Ménès

PIERROT FOOTBALL BLOG

Envie de parler foot? C'est ici que ça se passe

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Evra, suicide en direct

  • Article
  •  
  • 03 Nov. 2017
  •  
  • Trumer Emmanuel

En difficulté dans son nouveau club de l’Olympique de Marseille, Patrice Evra a craqué avant la rencontre face aux Portugais de Guimarães. Des coups donnés à l’un de ses propres supporters risquent de mettre un terme à son aventure sur la Cannebière prématurément.

Evra, suicide en direct

Lorsque Patrice Evra s’est engagé avec l’OM, il y a presque un an à l’hiver 2017 en provenance de la Juventus Turin, l’ancien capitaine de l’Equipe de France ne devait pas s’imaginer vivre une telle aventure. Après une carrière sur laquelle il n’est nul besoin de revenir (5 finales de Ligue des champions disputées, dont 1 remportée en 2008 avec Manchester United, 8 titres de champion, le capitanat de l’Equipe de France), Patrice Evra devait s’imaginer un coin de paradis dans le sud français. Un salaire confortable, un statut de cadre, et un rôle important dans la reconstruction de l’OM et de son Champion’s project. Après quelques mois, le pari se révèle plutôt comme un traquenard pour l’ancien mancunien, et ce pour plusieurs raisons.

Sportivement déjà, et c’est bien là la principale raison du désamour grandissant entre le joueur et les supporters de l’Olympique de Marseille. Depuis le début de la saison, Evra n’a cessé de décevoir sur le terrain, à tel point que la rencontre face à Rennes, au Vélodrome, lors de la 5e journée de Ligue 1 cette saison a été celle de trop. Dépassé sur son couloir gauche, à l’agonie sur toutes les offensives ou presque, Evra est alors pris en grippe par le Vélodrome. Les supporters olympiens ont encore en tête la déroute à Monaco (1-6) lors de la journée précédente, et si les prestations sportives ont poussé Evra sur le banc au profit de Jordan Amavi, impeccable lors de toutes ses sorties, c’est une autre facette du latéral gauche qui va mettre un terme à sa relation avec les siens.

A Marseille c’est le terrain qui prime, pas Instagram

A la suite de prestations sordides, Patrice Evra ajoute a cela son goût pour la communication. A vrai dire il est de plus en plus courant pour un joueur de football de se livrer aux réseaux sociaux, surtout à l’ère moderne.  Mais dans le cas de figure de Patrice Evra, cela ressemble à un suicide sportif prémédité. Avec toute l’expérience qui accompagne la carrière du latéral gauche, impossible d’imaginer qu’il n’était pas conscient de la portée de ses vidéos postées sur internet. Au lendemain de la déroute face au Stade Rennais, Evra s’affiche dans les rues de Marseille avec des sacs de nourriture qu’il distribue à des sans abris. La séquence irrite les plus hautes instances du club, le vestiaire olympien, et les supporters phocéens.

Les semaines se suivent et Patrice Evra voit en Instagram le moyen de se montrer par un autre moyen que son apport sportif. Sauf qu’il est le seul à ne pas vouloir voir que la situation s’enlise avant de dégénérer. En devenant le premier joueur à se faire expulser de la Ligue Europa (sous son nouveau format depuis 2009) avant même le début de la rencontre, Evra est entré dans l’histoire olympienne par la petite porte. Sur tous les terrains, et chaque week-end, que ce soit lors de rencontres amateurs ou professionnelles, les insultes fusent des tribunes. Sauf que cette fois, Evra a réalisé l’impardonnable en répondant par la violence. Les supporters phocéens s’acharnent parfois sur Bouna Sarr actuellement, et André Pierre Gignac a longtemps connu les insultes du Vélodrome avant l’arrivée de Marcelo Bielsa, mais Evra a craqué et sa situation olympienne est désormais entre parenthèses. Mal en point sportivement, en délicatesse avec son institution, le geste d’Evra peut ressembler à un suicide sportif commis par un joueur qui ne pouvait plus supporter ce qui l’entourait. L’avenir d’Evra s’écrit désormais loin de l’OM, par un licenciement ou un départ au prochain mercato au plus tard. Une question perdure : Evra voulait-il mettre un terme à son aventure phocéenne ? La réponse n’est pas connue mais l’issue ne laisse en tout cas aucune place au doute.

Emmanuel Trumer

  • Article
  •  
  • 03 Nov. 2017
  •  
  • Trumer Emmanuel

Commentaires

comments powered by Disqus
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer