Pierre Ménès

PIERROT FOOTBALL BLOG

Envie de parler foot? C'est ici que ça se passe

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

La hiérarchie se dessine

  • Article
  •  
  • 30 Oct. 2017
  •  
  • Pierre Ménès

Ce dimanche, Lyon et Marseille ont bien répondu aux victoires de Paris et Monaco. Mais si l'OL s'est facilement imposé contre Metz, l'OM peut remercier Mandanda pour les trois points pris sur la pelouse de Lille.

La hiérarchie se dessine

Quand on regarde le classement avec Paris, Monaco, Lyon et Marseille aux quatre premières places, on peut se demander si on ne tient pas déjà le tableau d'honneur de cette saison de Ligue 1. En tout cas, les deux Olympiques ont profité de ce dimanche pour se repositionner au chaud. L'OL a tout d'abord très facilement battu une équipe de Metz extrêmement passive et qui attend désormais Frédéric Hantz. Contre Dijon - match qui a notamment coûté sa place à Philippe Hinschberger - on avait déjà vu des Grenats sans engagement physique et sans volonté de gagner. Rebelote donc face à Lyon, qui a rapidement mené 2-0 avant de se contenter de gentiment faire tourner le ballon.

Un peu plus tard dans l'après-midi, Toulouse et Saint-Etienne ont à mon sens livré le pire match depuis le début de la saison sur le plan technique. Les Toulousains ont pourtant les moyens d'attaquer et possèdent une escouade offensive qui fait des envieux en Ligue 1. Seulement il n'y a pas de projet de jeu. Les défenseurs vont au duel, les milieux aussi et du coup, il n'y a pas de liant et le niveau technique est très bas. Quant aux Verts, ils ont joué avec un seul attaquant de pointe, en l'occurrence Hamouma. On a donc évidemment eu le droit à un 0-0 malgré quelques bonnes situations. Mais à part le tir de Jean et la tête de Jullien, toutes les occasions ont été ratées. Celles d'Hamouma et de Monnet-Paquet ont notamment été gâchées techniquement. Et puis, on ne va pas relancer semaine après semaine le débat "Oscar Garcia fait-il mieux que Galtier ?" mais force est de constater que ce n'était pas si mal avec Christophe. En tout cas, ce n'était clairement pas pire que la bouillie infâme qu'on a dû se farcir ce dimanche. Heureusement que j'ai pu regarder la finale de Federer sur ma tablette pendant la première mi-temps, ça m'a aidé à supporter ce long pensum. 

Enfin dans la soirée, Marseille a remporté une victoire assez heureuse sur la pelouse de Lille. Les Phocéens ont bien débuté le match face à des Dogues timorés dans le premier quart d'heure. Ils ont ouvert le score après une bonne combinaison entre Thauvin et Sanson sur coup-franc. Derrière, le LOSC a commencé à s'organiser sous l'impulsion de Thiago Maia et de Thiago Mendes, qui ont été formidables au milieu. Luiz Araujo a également fait la misère à Evra avant d'être inexplicablement sorti par Bielsa à la mi-temps. Ou alors, il était blessé. En tout cas, il a fallu un grand Mandanda pour que l'OM prenne des points à Pierre Mauroy. On était loin de la prestation livrée face au PSG. Je pense même que contre une équipe plus réaliste sur le plan offensif, les Olympiens auraient perdu. Et ça doit les pousser à faire plus, notamment devant. Pour l'instant, Mitroglou a toutes les caractéristiques de l'escroquerie. Peut-être que Germain mériterait d'avoir un peu plus sa chance. Après s'être fait passer devant par Njie, c'est désormais l'attaquant grec qui ne fait pas trois mètres avec le ballon qui le pousse sur le banc. Je trouve ça un peu salaud pour lui. 

Pierrot 

  • Article
  •  
  • 30 Oct. 2017
  •  
  • Pierre Ménès

Commentaires

comments powered by Disqus
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer