Pierre Ménès

PIERROT FOOTBALL BLOG

Envie de parler foot? C'est ici que ça se passe

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

L'OM l'avait bien mérité

  • Article
  •  
  • 23 Oct. 2017
  •  
  • Pierre Ménès

Grâce à ses hommes forts, Marseille a réussi une belle performance au Vélodrome face à un PSG en manque d'oxygène et d'inspiration. Les Phocéens restent accrochés au wagon de tête, tout comme les Lyonnais, vainqueurs de Troyes grâce notamment à un triplé de Depay. C'est en revanche beaucoup plus compliqué pour Nice qui s'est encore incliné à domicile contre Strasbourg.

L'OM l'avait bien mérité

Avant d'attaquer le Classico, évoquons les deux matchs de l'après-midi. Tout d'abord, Strasbourg a signé une belle victoire sur la pelouse de Nice. Une équipe azuréenne moribonde, qui a souffert des absences de Seri et de Balotelli. Mais surtout, certains cadres sont clairement moins bons que l'année dernière, à l'image par exemple de Dante. Les Aiglons se sont faits surprendre par deux jolis buts de Da Costa, bien servi par Lala et Terrier. Derrière, ils ont eu dix très bonnes minutes dans le deuxième acte et ont réussi à réduire le score sur penalty. Mais malgré le carton rouge de Seka, ils n'ont jamais pu pleinement recoller au score, la faute notamment à quelques bons arrêts de Kamara. Mais surtout, l'OGCN a semblé à court d'idées en fin de rencontre. C'est une quatrième défaite consécutive toutes compétitions confondues et ça commence à être un petit peu inquiétant, d'autant que le prochain match aura lieu à Paris. 

Un peu plus tard, Lyon s'est très facilement imposé à Troyes grâce notamment à un triplé de Memphis Depay. La barre était beaucoup trop haute pour les Aubois, qui n'ont pas existé dans cette rencontre. Ce match a confirmé le niveau de certains jeunes de l'OL comme Ndombélé et Aouar. Le premier fait une entrée fracassante dans cette équipe et le second a vraiment un talent fou avec le ballon. Lyon enchaîne bien en Ligue 1 après son succès contre Monaco et signe même une troisième victoire consécutive en prenant en compte la rencontre d'Europa League contre Everton.

Des Parisiens émoussés physiquement 

Et puis on a eu droit à un Classico assez pauvre sur le plan technique mais plein de rebondissements et de suspense. Comme je l'avais dit avant la rencontre, il fallait que la situation soit favorable pour que l'OM ait une vraie chance. Et ça a été le cas puisque les Marseillais ont été bons, au contraire des Parisiens. Les Phocéens ont vraiment fait un très bon match, plein d'abnégation. Les attaquants ont défendu comme des chiens tout le match et la paire Anguissa - Luiz Gustavo a été formidable. Il faut souligner le très bon match du Brésilien, qui a été le meilleur joueur sur le terrain. La défense a également bien tenu avec un très bon Amavi et un Rami très solide. 

Du côté du PSG, la copie a été au contraire très moyenne. Si Garcia avait changé sept joueurs par rapport au match d'Europa League, Emery n'avait effectué que deux rotations (Thiago Silva et Meunier à la place de Kimpembe et Dani Alves). J'ai trouvé les Parisiens très en dessous sur le plan physique. L'équipe a été littéralement coupée en deux entre les sept qui défendent et les trois qui attaquent. Et comme ces derniers n'ont pas été très bons, ça a posé problème. Dans le trio, Neymar a tout de même été le plus dangereux en égalisant et en provoquant huit fautes. Il n'est d'ailleurs pas du tout protégé par le corps arbitral. Mais finalement, le Brésilien a tout gâché en prenant deux cartons. Il y a d'abord eu une contestation inutile puis ce geste d'humeur sur Ocampos. Deux actions qui lui ont donc valu un rouge justifié. De leur côté, Mbappé et Cavani ont été inexistants toute la partie mais l'Uruguayen a au moins eu le bon goût de sauver son match avec ce superbe coup-franc dans les arrêts de jeu.

Le même OM la semaine prochaine ?

Avant cela, Marseille avait pris deux fois l'avantage par Luiz Gustavo d'une frappe de 30 mètres dont la trajectoire a trompé Areola et par Thauvin, qui a repris un centre au premier poteau de Njie. Le Camerounais a profité de la nonchalance de Rabiot, qui a aussi un peu gâché son match sur cette action alors qu'il livrait une partie plutôt pas mal jusque-là. Finalement, Paris reste invaincu mais montre quand même des failles. Certains joueurs - et ce n'est pas une question d'âge parce que j'ai envie de parler de Motta et de Mbappé - étaient très émoussés sur le plan physique. Il faudrait peut-être injecter un peu de sang neuf vendredi prochain contre Nice au Parc des Princes. Ce serait bien par exemple qu'un jour, Lo Celso soit exceptionnellement titulaire.

Les Olympiens quant à eux doivent encore être déçus à l'heure qu'il est. Mais je pense que dès demain, ils seront fiers de leur match et de leur comportement. Ils pourront s'appuyer sur cette prestation pour les rencontres à venir, à condition de jouer avec la même envie contre les autres équipes que contre le PSG. 

Pierrot

  • Article
  •  
  • 23 Oct. 2017
  •  
  • Pierre Ménès

Commentaires

comments powered by Disqus
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer