Pierre Ménès

PIERROT FOOTBALL BLOG

Envie de parler foot? C'est ici que ça se passe

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Inquiétude et questions à Amiens

  • Article
  •  
  • 30 Sept. 2017
  •  
  • Pierre Ménès

Durant le match face à Lille, un incident grave s'est produit au Stade de la Licorne. Une barrière de sécurité a cédé et de nombreux supporters du LOSC ont chuté de leur tribune. Si on souhaite évidemment un prompt rétablissement aux blessés, plusieurs questions autour de cet accident vont devoir être posées.

Inquiétude et questions à Amiens

La journée a commencé par un triste Monaco - Montpellier même si les Héraultais ont été un petit plus ambitieux dans leur plan de jeu à Louis II que face au PSG. Incisifs en première période, ils n'ont toutefois pas vraiment réussi à se montrer dangereux. Et finalement, grâce à un énième but de Falcao, c'est Monaco qui a ouvert le score sur sa seule frappe cadrée du premier acte. Mais on n'a jamais senti l'ASM à l'aise, à l'image d'un Jovetic extrêmement décevant, lui qui avait pourtant fait des débuts assez prometteurs à Lille. Les visiteurs n'ont rien lâché et ont trouvé l'ouverture en toute fin de match sur un but de la tête de Camara, plus prompt que Subasic. C'est une vilaine semaine pour cette équipe monégasque qui, je le répète encore une fois, me semble extrêmement inférieure à celle de l'année dernière. Mais quand on voit ce que le club a perdu, c'est tout à fait normal. 

Cet après-midi, on a eu droit à un festival extravaguant du PSG. Je dis extravaguant parce que c'est vraiment un match que Paris a gagné sur ses individualités. Franchement, sur le plan tactique, c'était joyeusement n'importe quoi. Tout le monde était devant, il n'y avait pas de repli défensif et il a vraiment fallu une équipe de Bordeaux plus que conciliante en face pour creuser un tel écart. Les Parisiens ont réalisé un énorme début de match en inscrivant trois buts en vingt minutes. Neymar a ouvert le score d'un coup-franc exceptionnel avant de délivrer une passe décisive à Cavani suite à une belle talonnade de Mbappé. Quelques minutes plus tard, Meunier a enfoncé le clou sur la troisième occasion de la rencontre.

Evidemment, ça a mis l'équipe dans de très bonnes dispositions et les individualités ont donc fait la différence. Neymar a inscrit deux buts et signé une passe décisive, Mbappé a marqué et délivré une passe décisive pour Draxler qui lui a rendu la pareille en seconde période. L'Allemand a vraiment joué au milieu et a réalisé son meilleur match depuis le début de la saison. C'est une nouvelle vraie option pour Emery au milieu de terrain. Au niveau du score, c'est déjà le deuxième match dans lequel le PSG marque six buts en Ligue 1. Cette équipe semble impossible à arrêter et quelque part, c'est un petit peu la moindre des choses. 

Nantes sur le podium, Caen poursuit sa série

Je n'ai pas très envie de m'étendre sur les rencontres de la soirée au vu du grave incident qui s'est produit au Stade de La Licorne. Sur l'ouverture du score des Lillois, Ballo-Touré et ses coéquipiers sont venus célébrer le but devant la tribune des supporters. Cette dernière n'était pas pleine mais la barrière de sécurité a cédé sous le poids des fans. C'est très choquant et on souhaite évidemment que les blessés se remettent très vite de cet incident. Mais il va aussi falloir se demander comment un tel incident peut se produire dans un stade de Ligue 1, alors même qu'encore une fois, ça n'avait pas l'air d'être une meute enragée. Ce n'était pas non plus un énorme déplacement comme ceux des supporters marseillais, stéphanois ou strasbourgeois. Ça pose un très gros problème même si on sait que le Stade de la Licorne - pourtant pas bien vieux - est très vétuste. On ne peut même pas dire que le club a fauté puisque c'est un stade municipal. Mais ce n'est pas possible d'organiser un match de Ligue 1 dans de telles conditions d'insécurité. 

À part ça, Nantes poursuit sa série très chanceuse. Alors je ne vais pas me faire que des amis chez les supporters nantais mais il y a quand même un grand décalage entre la qualité de jeu et les résultats du club. Les Nantais ont remporté leur cinquième victoire par un but d'écart. Déjà le succès à Strasbourg était quand même très heureux mais alors que dire de celui de ce soir où ils ont ouvert le score par Sala en début de match avant de gérer à la Ranieri le reste du temps ? En toute fin de match, Metz a eu l'occasion d'égaliser sur un penalty généreusement accordé à Nguette. Après une première tentative réussie, Roux a dû le retirer pour des raisons qui m'échappent. Si comme le dit l'arbitre, les joueurs sont rentrés dans la surface avant le tir, ce sont avant tout les Nantais qui n'ont pas respecté la règle. Finalement, sur la deuxième tentative, l'attaquant a tiré au-dessus du but. 

Enfin, Caen a poursuivi sa bonne série en s'imposant à Rennes. Les Bretons n'étaient déjà pas capables de marquer des buts quand il y avait Sarr mais alors sans lui... C'est très problématique. Pourquoi cette équipe, qui a touché trente millions suite au transfert de Dembélé de Dortmund à Barcelone, n'a pas engagé un avant-centre ? C'est absolument incompréhensible et Rennes va le payer très cher cette saison. 

Pierrot

  • Article
  •  
  • 30 Sept. 2017
  •  
  • Pierre Ménès

Commentaires

comments powered by Disqus
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer