Pierre Ménès

PIERROT FOOTBALL BLOG

Envie de parler foot? C'est ici que ça se passe

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Un samedi bien pourri...

  • Article
  •  
  • 16 Sept. 2017
  •  
  • Pierre Ménès

Monaco et Sainté l’emportent sans convaincre, Nantes gagne à l’arrache et Lille poursuit sa chute : retour sur ce samedi de Ligue 1 bien tristounet.

Un samedi bien pourri...

Alors que les cinq premières journées de championnat avaient été plutôt séduisantes, le début de cette 6e journée s’est avéré particulièrement décevant. Cela a commencé vendredi soir par un Toulouse-Bordeaux sans relief. Le Téfécé a eu l’opportunité de l’emporter en première mi-temps mais s’est heurté à un bon Costil et comme souvent, Malcom a produit l’étincelle qui a fait gagner les Girondins. Si la Ligue 1 se porte mieux, c’est bien sûr parce que Neymar est arrivé, que Mbappé et Balotelli sont restés, que Sneijder est arrivé… mais c’est aussi parce que Malcom n’est pas parti. Voilà un joueur qui va compter dans ce championnat.

Samedi après-midi, après deux mauvais matchs Monaco recevait Strasbourg. L’adversaire idéal pour se relancer. Jardim en a profité pour incorporer un peu plus de recrues qu’il ne l’avait fait depuis le début de la saison, avec la première titularisation en Ligue 1 de Tielemans, Ghezzal et Jovetic. Cela n’a pas donné grand chose de bien probant, avec une première période assez quelconque des Monégasques, achevée malgré tout sur un but de Rony Lopes bien servi par Falcao. 

Après le repos, en profitant de la consternante faiblesse alsacienne, l’ASM a ajouté deux autres buts signés Falcao, le premier entaché d’un hors-jeu, le second en exploitant une grosse boulette de Mangane. Alors, on le sait Monaco a perdu pas mal de titulaires de la saison passée et doit intégrer beaucoup de nouveaux, ce qui ne va pas se faire en deux coups de cuiller à pot. Mais ils ne tomberont pas tous les jours face à un adversaire aussi faible et je à ce propos, je me fais beaucoup de souci pour mes Strasbourgeois, dont l’horrifiante indigence offensive laisse présager le pire.

Que dire du projet lillois ?

Enfin, on a eu droit à un samedi soir sinistre. Le meilleur match a probablement eu lieu à Dijon, où les Bourguignons ont bien secoué Saint-Etienne mais se sont heurtés à un super Ruffier. Les Verts l’ont emporté sur un penalty généreux, accordé pour une faute très légère et qui me paraît en plus commise en dehors de la surface, de Chafik sur Bamba. L’attaquant stéphanois s’est fait justice lui-même avec l’aide du poteau. L’ASSE prend des points, c’est un fait, mais je ne vois pas une différence flagrante entre le Sainté de Garcia et celui de Galtier.

S’il y en a un qui a bien compris qu’il n’avait pas une équipe pour jouer au foot, c’est Ranieri. Le coach italien a donc joué le contre à domicile contre Caen et les Canaris ont inscrit le seul but du match sur une belle frappe de loin signée Girotto. À défaut de séduire, les Nantais engrangent eux aussi des points, ce qui est toujours bon à prendre en début de championnat. 

À part ça, Montpellier l’a emporté à Troyes face à une équipe auboise qui a les mêmes problèmes que Strasbourg, à savoir une utilisation du ballon plutôt correcte mais personne devant pour marquer. À l’arrivée, l’ESTAC encaisse un but sur corner de Pedro Mendes et perd encore trois points à la maison. Et puis Guingamp, sur un tir contré de Didot en toute fin de match, a battu une équipe du LOSC fantomatique. On taille souvent le projet marseillais, mais que dire du projet lillois ? Avoir vendu De Préville pour se retrouver avec Pépé au poste d’avant-centre - l’ancien Angevin étant tout sauf un avant-centre. Moralité : pas d’occasions, pas de jeu, pas même de « patte Bielsa »… Alors là aussi, il y a beaucoup de nouveaux joueurs à incorporer et notamment pas mal de jeunes, mais cela fait quand même beaucoup de mauvais résultats et vendredi prochain, c’est Monaco qui vient à Pierre-Mauroy.

 

Pierrot

  • Article
  •  
  • 16 Sept. 2017
  •  
  • Pierre Ménès

Commentaires

comments powered by Disqus
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer