Pierre Ménès

PIERROT FOOTBALL BLOG

Envie de parler foot? C'est ici que ça se passe

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Lyon fait grise mine

  • Article
  •  
  • 14 Sept. 2017
  •  
  • Pierre Ménès

Carton pour Nice, succès étriqué pour l’OM et triste nul pour Lyon : petit tour d’horizon de nos représentants en C3.

Lyon fait grise mine

Deux victoires, un nul : voilà le bilan de nos clubs lors de cette première journée de phase de poules de Ligue Europa. Avec des prestations contrastées. On va commencer par la plus mauvaise, celle de l’OL face aux terreurs de Limassol. Jean-Michel Aulas, qui est toujours prompt à parler de l’écart de budget entre son club et le PSG, ferait bien de regarder l’écart qui sépare Lyon et le club chypriote. Il verrait que l’argent ne fait pas tout sur un terrain.

La prestation lyonnaise a été extrêmement triste du début à la fin du match. D’ailleurs, le président de l’OL l’a ouvertement reconnu dans les médias à la fin de la rencontre, attaquant même pour la première fois Bruno Génésio. Il espère que son coach a fait tourner dans l’optique du match de dimanche au Parc… Quand je vois l’équipe alignée hier soir, j’ai du mal à croire qu’il y aura beaucoup de changements, mais bon… Toujours est-il que Lyon s’est fait rejoindre dans les arrêts de jeu alors qu’il avait ouvert le score sur penalty et a donc perdu deux points précieux face à l’adversaire présumé le plus faible du groupe.

Visiblement, le large succès de Nice face à Monaco le week-end passé en championnat a fait du bien aux Aiglons, qui ont enchaîné en se trimballant en Belgique, marquant cinq jolis buts à une équipe de Zulte Waregem très rapidement dépassée par les événements, dès le doublé précoce de Plea. Les Niçois, qui avaient raté leur parcours en Europa League la saison dernière, l’attaquent sous de bien meilleurs auspices cette saison. 

Et puis il y a eu ce Marseille-Konyaspor disputé devant 8500 spectateurs au Vélodrome. On est quand même très loin de l’engouement du départ pour l’OM Champions Project. D’ailleurs, les banderoles étaient nombreuses en tribunes, pour se plaindre des mensonges des dirigeants. L’ambiance était donc très pesante en début de match, on dira que c’est ce qui explique la vilaine première période des Marseillais.

C’est allé un peu mieux après le repos, les Phocéens inscrivant le but victorieux sur un coup de pied arrêté repris d’une tête au second poteau par Rami. Après cela, l’OM a tapé la barre sur une jolie volée de Germain, mais les Turcs ont eux aussi trouvé la transversale. Voilà, je ne suis pas convaincu que ce court succès face à un adversaire largement à la portée d’une équipe marseillaise en plein doute, va rassurer les supporters. On verra à Amiens ce week-end si « l’embellie » se prolonge...

Pierrot

  • Article
  •  
  • 14 Sept. 2017
  •  
  • Pierre Ménès

Commentaires

comments powered by Disqus
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer