Pierre Ménès

PIERROT FOOTBALL BLOG

Envie de parler foot? C'est ici que ça se passe

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Lille séduit, Marseille aussi

  • Article
  •  
  • 07 Août 2017
  •  
  • Pierre Ménès

Le LOSC de Bielsa et l'OM de Garcia ont chacun signé un succès convaincant sur le même score et en étant tous deux bien meilleurs après le repos qu'avant.

Lille séduit, Marseille aussi

Pour être tout à fait franc, le match que j'attendais le plus hier, c'était Lille-Nantes, avec cet affrontement entre Bielsa et Ranieri. Même si je savais avant le match que L'Argentin disposait d'une bien meilleure équipe que son homologue italien. Le déroulé et le score du match m'ont donné raison. 

On sait que Lille a effectué un recrutement jeune, coûteux et ambitieux, en s'inspirant du travail que Campos avait (très bien) fait à Monaco. Il faut reconnaître qu'on a vu des Lillois séduisants. Dans l'expression collective mais aussi individuellement, à l'image d'Araujo et de El-Ghazi, arrivé au mercato hivernal mais qui n'avait pas fait grand chose jusqu'ici. 

Les Nordistes se sont imposés 3-0 avec une jolie frappe du gauche d'Alonso, un penalty stupidement concédé par Pallois et transformé par De Préville et une belle action conclue par El-Ghazi. Si le LOSC s'est montré séduisant, on ne peut pas en dire autant du FCN. Je ne vois pas l'intérêt d'avoir recruté un coach aussi fort pour lui confier un outil aussi pauvre. Clairement, Nantes a besoin de se renforcer. Très sérieusement.

Le podium dès cette saison pour l'OM ?

Plus tard dans l'après-midi, on attendait les Bordelais au tournant après leur pitoyable élimination en Europa League à Videoton. On a eu un embryon de réponse avec l'ouverture du score rapide d'Angers, qui a eu le don de réveiller les Girondins. Ils ont d'abord égalisé par Sankharé puis pris l'avantage par Mendy, qui a astucieusement détourné un centre de Malcom. Mais Bordeaux s'est fait rejoindre en fin de match, le tir de Toko Ekambi mal repoussé par Costil étant poussé au fond par Guillaume. Au final, c'était mieux qu'en Hongrie, mais d'un autre côté, vu que ça ne pouvait pas être pire...

Et puis en soirée, on a vu un Marseille à deux visages contre Dijon. D'abord très décevant en première mi-temps, étouffé par le pressing haut des Bourguignons. Malheureusement pour eux, les hommes de Dall'Oglio n'ont pas su exploiter ce bon premier acte pour mettre réellement en danger Mandanda. Et après le repos, l'OM a déroulé, ouvrant le score d'une tête plongeante détournée de Njie suite à un centre de Germain, doublant la mise dans la foulée par Thauvin puis closant la marque avec le second but de Njie, dont la frappe encore une fois déviée a lobé Reynet.

Marseille a fait une bien meilleure seconde période. Njie a apporté de la profondeur, Thauvin a été très bon et Luiz Gustavo a eu le grand mérite de déclencher l'action qui amène le premier but. Dommage qu'il ait été positionné trop bas avant le repos. On va maintenant attendre de savoir quelles autres recrues vont rejoindre la cité phocéenne avant de voir si l'OM a les moyens de jouer le podium dès cette saison. 

Pierrot

  • Article
  •  
  • 07 Août 2017
  •  
  • Pierre Ménès

Commentaires

comments powered by Disqus
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer