Pierre Ménès

PIERROT FOOTBALL BLOG

Envie de parler foot? C'est ici que ça se passe

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Paris prend les commandes

  • Article
  •  
  • 21 Mars 2015
  •  
  • Pierre Ménès

On ne pouvait pas vraiment imaginer que cette 30eme journée serait celle d’un changement de leader. Paris accueillait Lorient et Lyon Nice. Des matches tout de même assez peinards. Enfin sur le papier. Parce que si Paris a fini par s’en sortir, Lyon est tombé.

Paris prend les commandes

Vendredi soir, le PSG n’aurait pas du connaître la moindre frayeur face à Lorient si friable en début de match sur les ballons par-dessus sa défense. Après un penalty inaugural d’Ibra sur une faute énorme de Leconte qui aurait pu lui valoir bien plus qu’un jaune, le PSG s’est mis, comme trop souvent, à goinfrer des occases énormes.
On ne parle pas là de Cavani qui a simplement pris l’air au Parc mais de l’ulcérant Lavezzi qui vient de vendanger quatre occases énormes en trois matches. Et quand il sort, il rigole sur le banc. Certains le trouvent meilleur que Lucas. En ce moment c’est vrai : le Brésilien est blessé.
A force de gâcher, Paris s’est fait rejoindre sur un fort joli but de Jordan Ayew qui progresse à pas de géant chez les Merlus.
En remettant la pression, Paris allait tout de même s’en sortir avec un nouveau péno polémique accordé par M. Chapron. Influencé par les commentaires, je l’avais trouvé bidon (le péno pas M. Chapron) en direct. Avec le recul, Koné touche certes le ballon en premier mais tacle Pastore sur sa lancée. Si vous revoyez le placement de l’arbitre, c’est dur pour lui de ne pas donner péno.

C’est le onzième accordé au PSG cette saison. Ca peut sembler beaucoup mais en même temps, y-a-t-il dans le championnat une autre équipe qui entre autant dans la surface adverse balle au pied ?
Ibra réussira même un triplé histoire de rappeler qu’il sait encore jouer au foot. De toute façon dans cette équipe, il n’y a que lui qui marque vraiment. Et c’est un vrai souci.
 
Lyon devait donc l’emporter à Gerland contre Nice pour conserver sa place de leader et ses deux points d’avance. Les Lyonnais, privés, comme par hasard, de Lacazette se sont faits surprendre par une équipe de Nice courageuse, bien organisée, avec un excellent Pouplin dans les buts et un but magnifique de Carlos Eduardo.
De son côté l’OL qui a clairement raté sa première période a su revenir sur un penalty logique de Palun sur Fekir. Mais le deuxième jaune s’imposait-il ? Dans ce cas pourquoi ne pas le donner sur la faute de Kone sur Plea qui a entraîné le pénalty victorieux d’Eysseric ? Et sérieusement où M. Gautier a-t-il été chercher sept minutes d’arrêts de jeu ?   
On parlera aussi de la sortie de Gourcuff touché à une cuisse et qui est sorti directement sans rien demander à personne. Il est certainement en rogne contre Fournier qui ne l’a guère respecté ces dernières semaines. Mais là, il s’est trompé d’attitude.
 
Du coup le PSG est leader de la L1 pour la première fois de la saison. Et l’OM sait qu’il devra se méfier de son voyage au stade de France contre Lens. Le week-end n’est pas propice aux gaffes. 
 
Il faut dire qu’on n’a pas été débordé par l’émotion lors des matches du samedi d’un bien triste niveau. Le choc psychologique Arribagé a fonctionné à Toulouse face à une équipe de Bordeaux bizarrement assez nerveuse. 
 
Montpellier a aussi  coincé face à une équipe d’Evian qui a mérité un succès capital dans la lutte pour le maintien. 
 
Le reste ? Trois 0-0 bien moisis. Ca ne peut pas toujours être la fête.

  • Article
  •  
  • 21 Mars 2015
  •  
  • Pierre Ménès

Commentaires

comments powered by Disqus
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer