News

Nadal: "J'ai joué avec mon coeur"

  • Article
  •  
  • 29 Janv. 2012
Nadal: "J'ai joué avec mon coeur"

Bien que battu par Novak Djokovic en finale de l'Open d'Australie à l'issue d'un match épique (5-7, 6-4, 6-2, 6-7, 7-5), Rafael Nadal n'en a pas perdu le sourire. Satisfait de son niveau de jeu, et fier d'avoir tout donné sur le court, l'Espagnol s'estime sur la bonne voie. Il a même "aimé souffrir" lors de ce marathon de 5h53'.

Comment vous sentez-vous physiquement après un tel combat de 5h53 ?
Bien. Je suis fatigué car c'est sans doute le match le plus dur que j'ai jamais disputé, mais ça va.

Quel est votre état d'esprit juste après ce match incroyable ?
J'accepte cette défaite, car on a joué un grand match. Il y a eu du spectacle et j'ai apprécié faire partie de ce spectacle. Pendant la majeure partie du match, je n'étais pas en dessous de lui. Je suis très content de la mentalité que j'ai eue et du jeu que j'ai pratiqué. En 2011 j'ai rarement joué aussi bien, aujourd'hui j'ai réussi à être plus agressif, à jouer avec passion, et j'ai tenu tête au meilleur joueur du monde. L'année dernière je n'ai jamais été aussi près de le battre. Tout ça est très positif pour la suite de la saison. Bien sûr je suis déçu d'avoir perdu une finale de Grand Chelem, mais c'est l'une des défaites de ma carrière qui me donne le plus de satisfactions. Je suis sur la bonne voie.

Vous n'avez pas de regret après avoir mené 4-2 au cinquième set ?
Oui j'ai raté ce passing facile à 4-2, 30-15, mais j'étais aussi mené 4-3, 0-40 dans le quatrième set... C'est vrai qu'à 4-2 je me sentais particulièrement bien physiquement, mais dans ce genre de match, vous n'avez jamais le sentiment d'avoir définitivement pris le dessus, vous vous concentrez juste sur chaque point. D'autant que la façon dont il retourne est tellement incroyable ! Je n'ai jamais joué un tel retourneur de toute ma vie...

"Je regarderai seulement un résumé..."

Si on vous avait dit avant le tournoi que vous joueriez deux semaines plus tard une finale de 5h53, vous l'auriez cru ?
Vingt heures avant le tournoi, je ne savais pas si je pourrais jouer mon premier tour (il s'était bloqué le genou) ! Donc je suis déjà chanceux de ne pas être rentré plus tôt à la maison. Aujourd'hui j'ai eu mes chances contre un joueur contre lequel j'avais perdu six fois en finale l'année dernière, mais je n'ai pas joué comme j'avais joué en 2011 contre lui. Mentalement je n'étais pas complexé, donc tout ça est très positif. J'ai joué avec mon coeur. Quand vous êtes préparés physiquement, vous êtes prêts à souffrir sur le court. C'est ce qui s'est passé, mais j'ai aimé souffrir. C'est agréable d'aller au bout de ses limites.

Vous dîtes toujours que Federer est le plus grand joueur de tous les temps. Comment classez-vous Djokovic aujourd'hui ?
Il est le meilleur joueur au monde. Il fait partie de l'Histoire puisqu'il vient de remporter son cinquième tournoi du Grand Chelem. On verra jusqu'où il arrivera...

Vous êtes fier d'avoir disputé deux des finales de Grand Chelem les plus épiques (avec la finale de Wimbledon 2008, remportée contre Federer 9-7 au cinquième set) ?
Bien sûr, je suis fier d'avoir disputé ces deux matches. Ils représentent tous les deux quelque chose de spécial, même si pour moi la finale de 2008 a sans doute été un peu plus spéciale (sourires).

Vous allez regarder cette finale en vidéo pour l'analyser ?
Oh non, ça serait trop long ! Je regarderai seulement un résumé (rires).

  • Article
  •  
  • 29 Janv. 2012

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer