News

Djokovic a le dernier mot

  • Article
  •  
  • 27 Janv. 2012
Djokovic a le dernier mot

Longtemps malmené par Andy Murray, au point de perdre les deuxième et troisième manches, Novak Djokovic est passé par un trou de souris pour se hisser, vendredi, en finale de l'Open d'Australie. Le vainqueur sortant, moins séduisant que l'an dernier, a mis 4h50 pour mater la résistance de l'Ecossais (6-3, 3-6, 6-7, 6-1, 7-5). Comme lors des deux dernières levées du Grand Chelem, le titre se jouera entre le Serbe et Rafael Nadal à Melbourne.

A l'issue d'un marathon, Novak Djokovic, à bout de souffle, a gagné le droit de défendre son titre en finale de l'Open d'Australie. Débutée à 19h45 heure locale, la demi-finale du vainqueur sortant face à Andy Murray, dans ce qui constituait la finale de l'édition 2011, s'est achevée à minuit et demi passé à Melbourne, après 4h50 d'une rencontre aussi décousue que palpitante. Passé par toutes les émotions, le Serbe, auteur du petit chelem l'an dernier, aura l'occasion dans deux jours de décrocher, à 24 ans, le cinquième Majeur de sa carrière. Son dernier adversaire de la quinzaine, Rafael Nadal, s'est d'ailleurs sans doute délecté de voir les difficultés rencontrées par le n°1 mondial pour le rejoindre.

"Il n'y a pas de mots pour décrire ce que l'on ressent à ce moment-là, je crois que le score dit tout", soufflait-il avant de quitter la Rod Laver Arena, sous les ovations d'un public conquis par le duel auquel il venait d'assister. Tour à tour, Djokovic et Murray ont donné l'impression de pouvoir rafler la mise, même si l'Ecossais semblait être en mesure de plier l'affaire après avoir empoché le troisième set au tie-break. Alors plus entreprenant que son adversaire, le Britannique dégageait une impression de fraîcheur plus grande que le Serbe. Et pourtant, c'est à ce moment-là que le match a pris une autre tournure.

"Je vais essayer de récupérer..."

Murray s'est soudainement révélé moins fringant, moins précis, quand Djokovic retrouvait de sa superbe. Alors que les trois premières manches avaient duré 3h20, la quatrième était réglée en 25 minutes par le vainqueur sortant (6-1). Et on n'était pas encore au bout de nos surprises. Sur sa lancée, le meilleur joueur actuel se détachait pour mener 5-2, et se retrouvait à servir pour le match à 5-3. Mais comme rattrapé par l'enjeu, il concédait un break, le 17e sur 18 d'une rencontre qui aura proposé pas moins de 50 balles de break ! Remonté comme un coucou, quelques minutes après avoir été à l'agonie, Murray recollait à 5-5 et remettait tout en cause. Le nouveau poulain d'Ivan Lendl, finaliste des deux derniers Open d'Australie, allait-il réussir à vaincre Djokovic en Grand Chelem, chose que seul un immense Roger Federer avait réussi à faire en 2011 (demi-finale de Roland-Garros, ndlr) ?

"Il faut lui donner beaucoup de crédit d'avoir su revenir dans ce cinquième set, confiera Djokovic qui, deux jeux plus tard, aura finalement mis fin à la résistance du rouquin de Dunblane (7-5). Bravo à lui, il s'est accroché sur chaque point, poursuivait le vainqueur de ce véritable combat. C'était un match physique, un des meilleurs que je n'ai jamais joués. C'était dur émotionnellement et physiquement." Déjà apparu à la limite sur le plan physique contre Lleyton Hewitt et David Ferrer, l'actuel maître du circuit va devoir se retaper avant d'affronter Nadal qui, assez étrangement, aura bénéficié d'un jour supplémentaire de repos avant cette première grande finale de l'année. "Il n'y a pas de plus grand challenge que d'affronter Rafael Nadal, admet le natif de Belgrade, le meilleur joueur de tous les temps. Je vais essayer de récupérer car ce sera encore un match physique." Ce sera aussi le 30e affrontement entre les deux hommes, les six derniers ayant tous été gagnés par Djokovic, l'année dernière. Les deux derniers en date ont eu pour cadre des levées du Grand Chelem, à Wimbledon et à l'US Open. Il s'en est pourtant fallu de peu cette fois-ci pour que Murray mette fin à cette hégémonie.

  • Article
  •  
  • 27 Janv. 2012

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer