News

Källström surnage, en vain

  • Article
  •  
  • 07 Mars 2012
Commentaires
Källström surnage, en vain

La bonne performance du Suédois n'a pas suffi pour sauver un collectif lyonnais assez faible mercredi à Nicosie. Kim Källström a quasiment tenu à lui tout seul la barraque au milieu de terrain, en plus de ses précieux coups de pieds arrêtés.

LE JOUEUR : KÄLLSTRÖM : 7,5 :
Le seul milieu de terrain lyonnais a ne pas faillir et au final, le joueur qui a tenu son rang sur la pelouse de l'Apoel. Il a régulé l'entre-jeu et un nombre très important de ballons sont passés dans les pieds du Suédois sans oublier sa justesse sur les coups de pieds arrêtés (coup-francs et corners) quand il n'a pas suppléé ses coéquipiers à plusieurs reprises. Il lance avec autorité son équipe dans la séance des tirs au but, malheureusement, l'ex-Rennais fut un peu seul dans ce 8e retour.

LLORIS : 5,5 :
Que peut-on lui reprocher de grave ? Le capitaine de l'équipe de France a joué juste dans toutes ses interventions sauf sur le premier but mais parce qu'abandonné par sa défense. Lors de la séance des tirs au but, il n'a toutefois jamais semblé en mesure de repousser une tentative adverse.

REVEILLERE : 5 : .
A la traîne sur le but de Manduca, il a dû attendre quelques minutes avant de se remettre dans le bon sens. Même s'il a manqué d'apport offensif, il a rattrapé sa bévue initiale par la suite.

KONE : 5,5 :
On a senti un peu de fébrilité chez le Burkinabé, notamment en début de rencontre quand il fallut gérer la pression adverse de Nicosie. S'il n'a pas plus souffert que cela, c'est grâce à la bonne prestation d'ensemble de Cris mais pas que. Koné fut décisif dans la seconde période de la prolongation.

CRIS : 6 :
Au marquage de Solari durant une bonne partie de la rencontre, la mission fut délicate. Mis en défaut sur le premier but et la percée de Charalambides lancé, et laissé libre par les milieux de l'OL, on a craint pour le vétéran brésilien. Mais il s'est bien repris et a même semblé monter en régime au fil des minutes.

CISSOKHO : 5 :
Pas franchement inquiété dans son couloir, il n'a pas été non plus totalement rassurant. En début de seconde période, il manque de très peu de tromper Lloris sur un corner, le ballon glissant sur la transversale (56e). Il s'est contenté d'un petit minimum.

GONALONS : 4,5 :
Touché à la 18e minute, il a semblé accuser le coup par la suite avant de se refaire une petite santé au fil de la première période, notamment dans le dernier quart d'heure. De nouveau en difficulté en seconde période, il s'est ensuite éteint progressivement.

EDERSON : 4 :
Assez emprunté, il ne cadre pas une tête décroisée (38e) sur un centre à la Bastos. Pas dans le tempo, il a à son actif pas mal de déchets et de perte de balles. Remplacé par Gomis à la 73e minute. L'ex-panthère verte a joué avec son physique compliquant un peu, pour la première fois de la partie, le travail de l'arrière-garde de l'Apoel. Sa tête aurait pu faire la décision (103e).

BASTOS : 4,5 :
A l'exception d'un coup-franc dangereux (20e), le Brésilien fut plutôt discret, éprouvant des difficultés à se créer des espaces. Malgré quelques permutations au retour des vestiaires, il n'a pas connu plus de réussite. Il loupe le dernier tir au but lyonnais.

BRIAND : 4,5 :
Plutôt friable dans ses tâches défensives, il n'a pas pesé suffisamment pour troubler la sérénité de Paulo Jorge et ses camarades de la défense de Nicosie. Combien de fois a-t-il centré ? Remplacé par Lacazette (100e) dont la première accélération aurait dû coûter l'expulsion à Bonaventura (102e). Buteur au match aller, le jeune Gone a raté son tir au but.

LISANDRO : 5 :
On ne pourra pas lui reprocher son habituelle abnégation et ce pressing pour contrarier la première relance chypriote. Une générosité hélas inefficace pour amener le danger sur le but adverse. L'Argentin n'a eu aucune occasion à mettre à son crédit à l'exception d'une tête (72e). Plus en retrait dans la prolongation, comme un numéro 10, il n'a pas inversé la tendance, gâchant une opportunité à la 110e.

  • Article
  •  
  • 07 Mars 2012
Commentaires

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium