News

Le PSG tient à sa Coupe

  • Article
  •  
  • 27 Janv. 2016
Le PSG tient à sa Coupe

Comme lors de leurs deux dernières confrontations, il y a 10 jours à Toulouse (en Ligue 1) et la semaine dernière à Paris (en Coupe de France), les joueurs du TFC ont embêté le PSG à leur manière en demi-finales de Coupe de la Ligue. Face à une équipe très remodelée de la part de Laurent Blanc, les Haut-Garonnais ont tenu comme ils ont pu, s'accrochant au 0-0 jusqu'à la 65e minute avant de finalement céder 2-0. "Ce sera un peu la même philosophie que les deux premiers matches", prédisait Laurent Blanc en conférence de presse d'avant-match.

"Ils mettront beaucoup d'engagement, de repli défensif et de projection vers l'avant, car ils font ça très bien." Pour les deux premiers critères, pourquoi pas... Pour la projection vers l'avant, en revanche, on repassera. Les hommes de Dominique Arribagé ont affiché des limites d'équipe jouant le maintien. Et au Parc, même sans Ibra, Thiago Silva, Marco Verratti ou Thiago Motta absents au coup d'envoi, difficile de lutter en opposant aussi peu de résistance offensive. Le seul qui n'arrive toujours pas à sortir gagnant, c'est Edinson Cavani, titularisé et à nouveau catastrophique.

L. Blanc: "Décriée au début, et puis elle devient importante"

Durant 65 minutes, le rythme a été très piano, mais tout indiquait que le PSG allait malgré tout finir par s'en sortir. Et si la soirée n'a pas permis de relancer Cavani, elle a en revanche été salvatrice pour Ezequiel Lavezzi auteur de l'ouverture du score (65e) et pour Nicolas Douchez qui, à 2-0 et dans les dernières minutes, a repoussé un penalty de Braithwaite. Angel Di Maria, lui, a encore démontré qu'il était beaucoup moins étincelant sans un Ibra autour de lui. Mais il a aussi, et surtout, fait une nouvelle fois étalage de sa classe pour le deuxième but.

A la 72e, pas attaqué, il a décoché une somptueuse frappe du gauche de 25 mètres qui est partie se nicher dans la lucarne opposée. Ibra, à peine entré, a failli ajouter un troisième but au terme d'un sprint de 50 mètres ballon au pied (84e), mais le PSG en reste là: une finale face à Lille à la clé pour défendre l'un de ses trophées, et le nouveau record du club avec 12 victoires consécutives. "La Coupe de la Ligue est décriée au début, et puis elle devient importante à l'approche de la finale, rappelait encore Laurent Blanc avant le match. Il y a un titre, un match au Stade de France..." Mais qu'il n'attende pas le président de la République, comme il semblait l'espérer... Ça, ce sera éventuellement pour la Coupe de France, autre trophée détenu par le Paris Saint-Germain.

  • Article
  •  
  • 27 Janv. 2016

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer