News

Les Citizens tremblent pour De Bruyne

  • Article
  •  
  • 27 Janv. 2016
Les Citizens tremblent pour De Bruyne

Vice-champion d'Angleterre la saison passée, Manchester City avait fait chou blanc dans les Coupes nationales, après sa League Cup soulevée en 2014 - la troisième de l'histoire du club - et sa finale malheureuse en Cup l'année précédente. Prétendants affirmés aujourd'hui à un cinquième sacre en Premier League alors que le leader surprise du championnat, Leicester, n'affiche guère que trois points de plus au compteur, les Skyblues ont déjà l'assurance de revoir Wembley. Les voilà en finale de la League Cup, contre Liverpool, le 28 février prochain.

Pour ce faire, les Citizens n'ont toutefois pas eu la partie facile face aux Toffees. Battus 2-1 à l'extérieur trois semaines plus tôt, les hommes de Manuel Pellegrini ont encore plié ce mercredi puisque ce sont les joueurs d'Everton qui ont frappé les premiers à l'Etihad Stadium, sur un contre rondement conclu par Barkley (0-1, 18e). A peine le temps de tergiverser toutefois que Fernandinho remettait les pendules à l'heure, d'un tir dévié par l'infortuné Baines (1-1, 24e). Et Manchester City ensuite de bénéficier d'une largesse arbitrale pour prendre l'avantage...     

Un deuxième but heureux...

L'heure de jeu allègrement passée, il a fallu un centre de Sterling hors des limites du terrain pour que De Bruyne permette aux siens de prendre enfin les devants au tableau d'affichage (2-1, 69e). Les deux équipes ainsi remises dos à dos, le même De Bruyne se fendait dans la foulée d'un superbe centre travaillé pour la tête imparable d'Agüero dans la surface (3-1, 77e). Ainsi Everton laissait-il échapper l'opportunité de rejoindre Liverpool en finale pour un derby de la Mersey endiablé. Au profit de Citizens qui n'auront toutefois pas le coeur à la fête ce soir...

Car après avoir joué un grand rôle dans la qualification de sa formation, De Bruyne, buteur et passeur décisif, s'est effondré sur un duel a priori anodin, évacué rapidement sur civière, la jambe droite immobilisée. "Les médecins pensent qu'il s'agit du ligament collatéral qui est touché. On en saura davantage demain (jeudi)", dixit Manuel Pellegrini à chaud, avant de jouer la carte de l'optimisme. "Je pense quand même que sa saison n'est pas terminée. Ce n'est pas le ligament le plus important..." Manchester City, mais aussi et surtout la Belgique, à quatre gros mois de l'Euro désormais, retiennent leur souffle...

 

  • Article
  •  
  • 27 Janv. 2016

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer