News

Paris ne lâche rien

  • Article
  •  
  • 13 Janv. 2016
Paris ne lâche rien

Dans la veine de leurs deux premiers matches de Coupe de la saison, contre Saint-Etienne (1-0) et à Wasquehal (1-0), les Parisiens ont souffert pour gagner le troisième devant Lyon. C'était encore par un but d'écart (2-1) et les joueurs de Laurent Blanc - qui s'est privé de Zlatan Ibrahimovic, Blaise Matuidi (restés sur le banc) et Thiago Silva (laissé au repos) - ont eu chaud, pas spécialement malchanceux avec l'arbitrage. La décision la plus litigieuse concerne le premier but d'Adrien Rabiot à la 17e minute: le ballon semble bel et bien sorti au moment du centre de celui qui, dans la suite de l'action, s'avérera finalement buteur, et Jean-Michel Aulas ne s'est pas privé d'aller tancer M. Bastien dans son vestiaire à la mi-temps.

En seconde période, alors que Paris menait 2-1, il y a également eu une action confuse où le ballon a touché successivement les mains de Marquinhos et Van der Wiel dans la surface. Puis, un peu plus tard encore (à quelques minutes de la fin), Alexandre Lacazette - entré dans les 10 dernières minutes - aurait aussi pu prétendre à un penalty face à David Luiz... Bref, les tenants du titre ne sont pas passés si loin de la correctionnelle, sauvés par Lucas Moura et Angel Di Maria, donc par Laurent Blanc qui a lancé simultanément ses deux joueurs peu avant ce but du 2-1.

Lucas Moura: "J'ai aidé mon équipe"

Auparavant, Corentin Tolisso avait égalisé en fin de première période et ce n'était pas immérité pour l'OL, loin s'en faut. "Les supporters ont vu un grand match avec deux grandes équipes, s'enflamme Lucas Moura sur France 3. Je suis très content, j'ai aidé mon équipe. C'est ça, la Coupe de la Ligue, c'est toujours difficile. Mais je suis content, il faut garder cet état d'esprit. Si on continue comme ça, on ira très loin." Mais sans cette magnifique percée de Di Maria à la 73e, on ne sait pas ce qu'il serait advenu de cette rencontre...

"C'était une belle action de sa part, confirme Lucas Moura. Quand on rentre, on doit faire ça: être décisifs et changer le match. J'en suis très heureux." Edinson Cavani, titularisé en guise de relance par Laurent Blanc, a été quasiment fantomatique et Salvatore Sirigu, s'il a été battu pour la première fois de la saison, a aussi sorti deux parades face à Beauvue en première période ou Mvuemba à 1-1, juste avant le but décisif de Lucas Moura. L'OL a tenu la dragée haute à Paris, qui reste invaincu et engagé dans toutes les compétitions tout en ayant pu faire tourner un peu.

  • Article
  •  
  • 13 Janv. 2016

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer