Pierre Ménès

PIERROT FOOTBALL BLOG

Envie de parler foot avec Pierre Menes ? C'est là que ça se passe !

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Géorgie-France : les notes des Bleus

  • Article
  •  
  • 07 Sept. 2013
  •  
  • Pierre Ménès
Commentaires

Cinquième match sans but pour les Bleus de Deschamps. Et devinez qui ont été les joueurs français les moins bons face à la Géorgie ?

Géorgie-France : les notes des Bleus

LLORIS (5) : Il a failli encaisser un but après avoir mal repoussé une frappe d'Okriashvili mais est parvenu à dévier de la hanche la reprise de l'attaquant géorgien avant que le ballon ne finisse sur le poteau. A part ça, un match sans histoire pour le Spur. Il n'aurait plus manqué que ça...

SAGNA (4,5) : Il y a eu deux Sagna dans ce match : le premier, catastrophique jusqu'à l'heure de jeu et incapable de déposer un centre sur un maillot bleu. Le second beaucoup plus précis dans les phases offensives et auteur d'une tête arrêtée sur sa ligne par le gardien géorgien, la plus belle occasion des Bleus dans ce match. Ca reste insuffisant.

KOSCIELNY (5) : Certes, il a été impeccable défensivement. Mais il n'y avait pas d'avant-centre en face donc, bon… Le problème, c'est qu'il aurait pu faire beaucoup mieux sur sa tête en fin de match, mais il ne la prend pas bien. Alors que le jeu aérien est l'un de ses points forts...

ABIDAL (5) : Un peu la même remarque que pour Koscielny : défensivement, il n'a pas été inquiété, sauf sur la grosse occasion géorgienne où il se fait enrhumer. Offensivement, il n'a strictement rien apporté.

EVRA (3) : Alors lui ce n'est pas difficile de le noter, il suffit de lui mettre le numéro qu'il a dans le dos. Il a eu deux situations défensives délicates à gérer : il se fait bouffer deux fois. Quant à sa participation au jeu, c'est comme d'habitude : rien de tranchant. Et sans se départir de ce petit sourire "toujours content de lui". Il n'y a qu'à voir cette reprise sur un centre en retrait tout à fait négociable pour le présumé capitaine de United largement hors cadre et que Giroud dévie au-dessus. Voilà, depuis l'arrivée de Deschamps il rejoue régulièrement mais je ne sais toujours pas pourquoi. Et a priori, je ne suis pas le seul…

SISSOKO (4,5) : Sa bonne volonté n'est pas en cause, il a fait beaucoup d'effort, mais dans un rôle assez défensif au milieu, il n'a pas vraiment pesé sur le jeu. J'attendais mieux de lui, même dans une position inhabituelle.

GUILAVOGUI (5) : Je l'ai trouvé un ton au-dessus de Sissoko, même si son apport dans le jeu n'a pas été beaucoup plus convaincant que celui du joueur de Newcastle. Il a plusieurs fois essayé de frapper de loin, mais a été contré à chaque tentative.

VALBUENA (5,5) : Tant que les Bleus ont évolué en 4-4-2, il n'a pas existé dans le couloir droit - quand il y était. A la sortie de Benzema, il a été plus mobile, plus présent et a donné une magnifique balle de but à Giroud en fin de match.

RIBERY (6) : A la question : "pourquoi ne voit-on pas le Ribéry du Bayern en équipe de France ?", la réponse est simple : "parce que ce n'est pas le Bayern". C'est sûr que ça doit le changer, le pauvre… Aucun ballon en décalage, obligé de partir de loin… Les Géorgiens avaient compris : ils l'ont pris à deux voire à trois. Il a quand même réussi à envoyer une bonne frappe et a tenté d'accélérer le jeu, mais compte tenu de sa position sur le terrain et du niveau de ses coéquipiers, il ne pouvait pas faire mieux.

GIROUD (3) : Pour un joueur désigné comme un finisseur, c'est pas mal de temps en temps de… finir. Alors c'est vrai qu'il a été très peu servi. Mais quand il l'a été - et dans les meilleures conditions - en fin de match, il a envoyé sa tête sur le gardien géorgien. Et même en toute fin de rencontre, alors qu'il peut se retrouver en tête-à-tête avec Loria, il rate son contrôle. Une grosse déception.

BENZEMA (3) : Avec Karim, au bout de 12 matchs sans but, le 13e est offert ! La bonne nouvelle, c'est qu'à défaut de tenir le rôle d'attaquant de pointe des Bleus, il pourra toujours briguer celui de Double-Face dans le prochain reboot de Batman, avec cette coupe de cheveux exceptionnelle qui aura au moins eu le mérite de nous faire remarquer sa présence. Un tir potable en première période et… rien. Pas de détermination, pas d'engagement, pas de combativité. On ne peut même pas dire "pas de talent", parce que tout le monde sait qu'il en a... Sa sortie à l'heure de jeu et la mine déconfite de Deschamps qui l'a accompagnée promettent peut-être du changement pour mardi. On a envie de dire "enfin !" Quel attaquant peut rester titulaire en équipe nationale après 13 matchs sans marquer ?

Remplaçants :

Gignac n'a pas été très bien servi, il a manqué de vivacité sur un ou deux ballons, mais on ne peut pas dire qu'il soit entré pendant la meilleure période de l'équipe de France, si tant est qu'elle ait eu une bonne période. Quant à Nasri, il a montré pas mal de disponibilité et du tranchant dans ses prises de balle, ce qui ferait presque regretter de ne pas l'avoir vu plus tôt dans ce match.

  • Article
  •  
  • 07 Sept. 2013
  •  
  • Pierre Ménès
Commentaires

Commentaires

comments powered by Disqus

TOUTE L'ACTU EN VIDEO

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium