News

Made in Poland

  • Article
  •  
  • 08 Juil. 2012

La Pologne a remporté la Ligue mondiale pour la première fois de son histoire, dimanche, au sortir d'un succès rempli de maîtrise glané face aux Etats-Unis (3-0 ; 25-17, 26-24, 25-20). Dominateurs dans les différents compartiments de jeu, les Polonais ont confirmé leurs belles promesses entrevues lors des derniers rendez-vous internationaux.

Troisième du dernier Championnat d'Europe et de la Ligue mondiale 2011, la Pologne a confirmé sa montée en puissance sur la scène internationale en apposant son nom au palmarès de la Ligue mondiale, ce dimanche, à Sofia. Au lendemain d'une victoire éclatante sur la Bulgarie (3-0), les Polonais ont réitéré pareille performance face au champion olympique américain (3-0). Affûtées tant physiquement que mentalement, les troupes d'Andrea Anastasi n'ont pas mis longtemps à imposer leur rythme dans ce match.

Appliqués dans le secteur service-réception, Mozdzonek Marcin et consorts se montrent intraitables au bloc (5 contres) et prennent logiquement le commandement des opérations au tableau d'affichage (25-17). Insolents de réussite lors de la première manche, les Polonais se heurtent à la révolte de Clayton Stanley et consorts en début de second acte. En-dedans jusqu'alors, le capitaine américain retrouve ses sensations au service (2 aces) et en bout de filet et remet ses compatriotes sur le droit chemin.

Un avant-goût des Jeux ?

Insuffisant cependant pour enrayer la machine polonaise qui, sous l'impulsion de son duo Bartman-Kurek, s'affaire à renverser la vapeur et à faire le break dans cette rencontre (26-24), devant un public de Sofia totalement acquis à sa cause. Pas rassasiés après avoir englouti les deux premières manches, les Polonais ne relâchent pas la pression et profitent de la moindre approximation américaine pour s'envoler dans le troisième set (16-10).

Totalement déboussolés, les Américains laissent entrevoir d'inhabituels errements en attaque, à l'image d'un Anderson Matthew peu inspiré, et ne peuvent que s'incliner face à la démonstration de force des Polonais (25-22), qui dépoussièrent au passage un tableau de chasse vierge de tout trophée depuis 2009 et un titre de champion d'Europe glané en Turquie. Séduisants lors de la phase de poules, les protégés d'Andrea Anastasi ont survolé les débats lors du Final Six et ont adressé un message à leurs futurs adversaires aux Jeux Olympiques de Londres.

  • Article
  •  
  • 08 Juil. 2012

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer