News

Prague, l'aguicheuse

  • Article
  •  
  • 11 Déc. 2014
Prague, l'aguicheuse

L'European Poker Tour a le mérite d'offrir une belle carte postale de la pratique du jeu de cartes sur tout le Vieux Continent. Le circuit de référence réunit les meilleurs joueurs professionnels, ainsi que des qualifiés PokerStars en plein rêve, et se remplit différemment de pays en pays. Alors que Londres et Deauville attirent environ 600 joueurs, les Britanniques et les Français adorant le poker sans pour autant être prêts à débourser 5 000 euros pour jouer, Barcelone ou Prague dépassent les 1000 participants sur leur tournoi principal.La capitale tchèque est devenue un lieu un incontournable pour deux raisons principales: les gros joueurs de l'Europe de l'Est, surtout les Russes, sont très nombreux, et les plus occidentaux (pour les plus riches) ne manquent plus un passage en Bohème pour les joyeusetés nocturnes que propose la ville. L'an passé, l'EPT Prague avait été le deuxième plus gros événement européen (après Barcelone), avec 1 007 joueurs, ce qui a permis à l'Allemand Julian Track de repartir avec 725 700 euros. Le prodige Erwann Pecheux avait fait la meilleure performance française (11e, 54 900 euros).Un premier gros résultat français ?L'organisateur PokerStars a donc mis les petits plats dans d'autres encore plus grands, avec un peu plus de tournois programmés (59) et un nouveau Super High Roller à 50 000 euros l'entrée réservé aux cadors du poker. L'Eureka Poker Tour, qui a ouvert le festival pragois (comme le fait le France Poker Series à l'EPT Deauville) a connu une affluence monstre de 1 738 entrées. Le tournoi principal à 5 300 euros débutera jeudi, avec deux jours de départ possibles et quatre autres journées de compétition avant la table finale à huit joueurs, mercredi prochain. Jour 1A du Main Event de l'#EPTPrague avec @tapis_volant_ aux manettes et plein de frenchies < http://t.co/gHBd5cefJY pic.twitter.com/hdzZRHwWpl— PokerStarsFR (@PokerStarsFR) December 11, 2014 La compétition symbolise également les forces en présence en Europe, avec des victoires allemandes (Andre Lettau en août puis Sebastian Pauli en octobre) sur les deux premiers EPT de la saison 11, à chaque fois en duel final devant des Américains. Un seul Français (Jonathan Bensadoun, 7e à Londres, 75 900 livres) a atteint une table finale. Le poker tricolore attend donc un nouvel héros, sur les terres de l'une de ses 8 victoires. Arnaud Mattern l'avait emporté à Prague en 2007, pour 708 400 euros.Jouez sur PokerStars avec ILovePoker

  • Article
  •  
  • 11 Déc. 2014

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer