News

Table finale des WSOP, mode d'emploi

  • Article
  •  
  • 07 Nov. 2014
Table finale des WSOP, mode d'emploi

Il aura fallu attendre trois mois. C'est la même chanson depuis 2008, l'année où la finale du plus gros tournoi de poker a été décalée en novembre. Est alors apparue une nouvelle expression: ''November Nine''. Neuf joueurs de poker, amateurs ou professionnels, se retrouvent soudainement propulser sur le devant de la scène. Déjà assurés de repartir avec un chèque à six chiffres, tous se battront corps et âme pour le rêve de tous passionnées, la victoire qui en vaut mille, le titre de champion du monde, le vrai, l'unique.Sous les caméras d'ESPN, qui a diffusé un résumé de ce Main Event depuis juillet, l'événement fera le show comme à son habitude, le tout en direct. Si une première journée de compétition ne permettra pas aux joueurs de se départager, la suite, le lendemain, couronnera le nouveau roi. Il y aura fort à faire pour succéder au dernier vainqueur, le jeune Ryan Riess, qui a raflé les 8,4 millions de dollars il y a 12 mois. Car la pression et l'enjeu peuvent parfois déstabiliser, à l'image de JC Tran, grand favori en 2013, qui s'est finalement incliné en 5e place (2,1 millions de dollars).Newhouse, prétendant à la victoireCette année, c'est une finale hétérogène à laquelle assistera la communauté, mais qui semble réserver son lot de surprises. Si le Suédois Martin Jacobson, représentant des pros ''internationaux'' expérimentés avec ses 5,5 millions de dollars de gains, possède le plus petit tapis, il n'en reste pas moins un réel danger pour ses concurrents. Le Norvégien Jorryt van Hoof, leader en jetons lorsque le jeu reprendra, essayera probablement de creuser l'écart et accroître son avance.Mais un finaliste en particulier a davantage marqué le coup grâce à un exploit de taille: Mark Newhouse, qui signe un doublé ''November Nine'', le premier de l'histoire depuis l'intronisation du nouveau format. Huitième l'an dernier, l'Américain a soif de revanche et s'affiche comme un sérieux prétendant à la victoire. Avec son profil atypique de champion du monde de baby-foot, l'amateur Billy Pappaconstantinou pourrait bien tirer son épingle du jeu et inscrire son nom dans une nouvelle discipline.Lire la présentation des neufs finalistes Classement: 1er: Jorryt van Hoof - 38 375 000 jetons - Pays-Bas 2e: Felix Stephensen - 32 775 000 jetons - Norvège 3e: Mark Newhouse - 26 000 000 jetons - Etats-Unis 4e: Andoni Larrabe - 22 550 000 jetons - Espagne 5e: Daniel Sindelar - 21 200 000 jetons - USA 6e: Billy Pappaconstantinou - 17 500 000 jetons - Etats-Unis 7e: William Tonking - 15 050 000 jetons - Etats-Unis 8e: Martin Jacobson - 14 900 000 jetons - Suède9e: Bruno Politano - 12 125 000 jetons - Brésil Les gains: Vainqueur: 10 millions de dollars 2e place: 5,146 millions de dollars 3e place: 3,806 millions de dollars 4e place: 2,849 millions de dollars 5e place: 2,143 millions de dollars 6e place: 1,622 million de dollars 7e place: 1,236 million de dollars 8e place: 947 077 dollars9e place: 730 725 dollars

  • Article
  •  
  • 07 Nov. 2014

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer