Boxe - News

Chisora, poing final !

  • Article
  •  
  • 29 Févr. 2012
Chisora, poing final !

Comme attendu, le WBC n'a pas été tendre avec Dereck Chisora au moment de dresser le procès verbal du pugiliste britannique, pour son comportement anti-professionnel en marge de son combat face à Vitali Klitschko. Une suspension à vie a ainsi été décidée par le World Boxing Council à l'égard du boxeur anglais.

"Jeu de main, jeu de vilain" ! Si habituellement, le proverbe est difficilement associable au noble art, dans le cas présent, il sied à merveille au pugiliste britannique Dereck Chisora. Coupable de gestes anti-sportifs en dehors du ring, en marge de son combat perdu face à Vitali Klitschko le 18 février, le boxeur anglais a été épinglé et suspendu indéfiniment mardi par le World Boxing Council (WBC) qui n'a pas hésité à mettre en exergue "l'un des pires comportements pour un boxeur professionnel".

Pour rappel, Chisora s'était permis de gifler son adversaire du moment lors de la traditionnelle pesée en Allemagne, avant de cracher de l'eau au visage du frère cadet des Klitschko, Wladimir, et de déclencher une bagarre en conférence de presse, au lendemain de sa défaite face à l'Ukrainien, avec David Haye. S'en étaient d'ailleurs suivies des menaces de mort à l'égard de son compatriote. Un point de non retour qui, outre une garde à vue sur le sol allemand et une possible peine de prison à venir, lui a valu d'être radié à vie du WBC.

Quid des autres fédérations ?

"Le WBC s'est dévoué pendant 35 ans à donner une bonne image de la boxe, qui est aujourd'hui un sport pratiqué par des gentlemen qui montrent au monde un exemple d'honneur et de respect même après un combat violent. Ils rentrent sur le ring pour se respecter. Derek Chisora ne va pas ternir l'image d'un sport qui se veut humble et qui construit des héros qui vivent dans la dignité et la fierté", précise un communiqué sur le site officiel de la WBC.

Les plates excuses récemment formulées par le pugiliste britannique concernant son comportement, pour le moins non approprié, n'auront pas suffi à plaider sa cause. Plus qu'un simple combat face à Vitali Klitschko, Chisora aura perdu sa crédibilité et bafoué son honneur dans la catégorie reine. Reste à savoir si les autres institutions du noble art (WBA, WBO et IBF) lui en tiendront rigueur et lui laisseront la possibilité de combattre, dans un futur plus ou moins proche, dans leurs fédérations respectives.

  • Article
  •  
  • 29 Févr. 2012

Commentaires

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer