L'actu des séries

Panthers : les 10 bonnes raisons de regarder la série selon Adeline, une abonnée CANAL+

  • Creation Originale
  •  
  • 23 Oct. 2015

Adeline fait partie de nos abonnés CANAL+ qui ont eu la chance d'assister à l'avant-première de la nouvelle création originale Panthers. Emballée, elle vous livre les 10 bonnes raisons selon elle de se convertir à la série. C'est parti !

1. Tahar Rahim

Au premier épisode, Khalil (c'est le nom du personnage) reste une énigme. Il ressemble à ce mec un peu en marge qu'on a cru, un jour, pouvoir sauver parce qu'on voyait dans ses yeux une petite étincelle (et ce, alors même que tout le monde nous disait que c'était un gros connard). Ici, le gars cultive des relations compliquées avec tout le monde, notamment avec les membres de sa famille ; mais à côté de ça, dans son travail, impossible de ne pas détecter son "potentiel génie". Ce qui en fait quelqu'un d'énervant. Mais mignon. Un peu suffisant. Mais chouuu. Con-tra-dic-tion. Le genre de personne dont on voudrait se faire aimer tout en sachant que son seul amour, c'est son job.

2. Des Français qui assument enfin de parler anglais

Combien de fois s'est-on tapé l'archétype du franchouillard neuneu qui n'était pas capable d'allonger deux mots en anglais sans avoir l'air encore plus stupide ? "Ah non, moi je suis Français, monsieur, je ne parle pas votre charabia". À Marseille, les flics ont fait Anglais première langue et sont fiers de saisir sans broncher les instructions de tous les British mis sur le coup et ce, même si les accents de ces derniers sont à couper au couteau. (En même temps un couteau c'est pratique quand on traîne avec du rosbif...). Alors "exit" les "Quoi ? Qu'est-ce qu'il a dit, là ?", Marseille et son personnel sont heureux de vous libérer de votre partenariat avec le moindre effort quand il s'agit de parler l'Anglus.

3. Un peu d'Histoire pour mourir moins bête

Panthers, c'est le nom de la série, mais pour ceux qui ne le savent pas encore (on ne vous félicite pas, en passant), l'œuvre est basée sur une histoire vraie, celle des Pink Panthers, un groupe de braqueurs serbes (ils sont beaucoup et pas forcément tous serbes, mais bon) qui aiment les gros bijoux qui brillent. C'est Scotland Yard qui les a baptisés ainsi, alors prudence : si jamais votre route, croise celle d'un Milan (personnage de Goran Bogdan) n'allez surtout pas entreprendre d'expliquer à ce mec que le choix du rose dans son blase est une belle façon de défendre "la théorie du genre". Il vous expliquera, en retour, la théorie du très fameux "tu parles trop, dis adieu à cette terre".

4. Visite guidée de l'Europe : les coins à éviter

Jusque-là vous ne rêviez pas spécialement de visiter la Serbie ou la Hongrie, qui soit dit en passant, sont des destinations sous-estimées... Après avoir regardé le premier épisode de Panthers, tout laisse supposer que vous camperez sur vos positions. Aucun déclic, aucun coup de foudre pour Belgrade ou Budapest. Cela dit, si pour une raison obscure vous décidiez de visiter les Balkans, après plusieurs épisodes et en ayant pris quelques notes, vous saurez d'avance où ne surtout pas aller.

5. Goran Bogdan

Salut Goran Bogdan, où étais-tu toutes ces années ? En Croatie ? Ahhh c'est pour ça... Quand je pense qu'il a fallu qu'on attende 2015 pour que tu fasses partie de nos vies. Quel gâchis. Bon ok, ton personnage est un malfrat. Oui, d'accord, il tue un peu des gens. Mais franchement, Milan (le nom de son personnage. Suivez un peu) a l'air d'être le plus sensible d'entre tous. Celui à qui il va arriver un pépin parce qu'il aura trop aimé... Fais attention quand-même, pas d'imprudence.  

6. La réalisation de Johan Renck

Vous avez déjà joué à Call of Duty ? Moi, une fois, cet été. J'avais choisi la ville de Paris comme terrain de baston et juste pour vérifier que les rues étaient les bonnes et que les graphistes ne s'étaient pas foutus de nous (ils se foutent de nous...). En regardant le premier épisode de Panthers, quelque chose m'a tout de suite frappée dans la réalisation : j'avais l'impression de voir l'écran devant lequel je jouais avec mon petit frère. De parcourir des rues bizarrement désertes. De me retrouver face à des pnj (personnages non-joueurs) primordiaux, bien que de passage. "Pour poursuivre ta mission, va en Hongrie et trouve un preneur pour tes diamants". Et plus le temps passait, plus le stress me gagnait... Spectatrice de ma propre partie, il était alors hors de question que je subisse un game-over.

7. Samantha Morton

Naomi, s'inscrit directement dans le top 10 des personnages de fiction les plus dévoués dans leur travail... Nao (je peux t'appeler Nao ?), sérieusement... tu n'en as pas marre de risquer ta vie, comme ça ? De finir sur le pavé, la tête à moitié fracassée ? C'est quoi ton plan sur 5 ans ? Parce que tu ne m'as l'air de première fraîcheur et au premier épisode, tu ne donnes pas l'impression d'avoir une vie personnelle et sociale très développée... N'importe quel psy te dirait pourtant que c'est très important, Naomi. Une chose est sûre, Naomi en a dans le slip et pourrait peut-être s'avérer être le vrai "héros" de cette histoire... Elle me donne envie de savoir si elle va réussir à tous les mettre à l'amende ou si à un moment, elle va jouer de sa ressemblance avec Jodie Foster pour leur faire une bonne blague.

8. Des bijoux étincelants

Si l'épisode 1 nous rappelle à quel point il est invraisemblable que de si petites choses coûtent aussi cher, il nous apprend également comment transporter intelligemment plusieurs diamants sans la moindre chance de se faire braquer et de devoir cracher la marchandise (et vous verrez que je n'utilise pas le mot cracher pour rien...). Envie d'en apprendre plus sur cet art étincelant, de savoir reconnaître les pierres précieuses, de déterminer les carats... car c'est certain, après tout ça, on regardera nos strass pourris d'un autre œil.

9. John Hurt

John Hurt, le mec de Midnight Express? Celui qui joue dans tous les Harry Potter ? L'acteur de La Taupe, la voix des Aventures de Tigrou ? (Eh, ça va, chacun ses références). La vraie guest-star de la série, c'est lui. Personnage sage et filou, je me dis que John a dû accepter le rôle parce qu'il en valait vraiment la peine. Il passe dans le premier épisode sans vraiment se dévoiler. On le suppose manipulateur, flatteur, résolu. Oui, mais à quoi ? On pressent qu'il peut retourner sa veste, ou avoir un grand secret... Ah celui-là, on s'en passerait bien comme grand-père, mais comme sombre personnage d'une fiction qui l'est tout autant, on veut bien en savoir plus...

10. Le dilemme gentil contre méchant : de quel côté se range-t-on?

Le dilemme se pose dès l'ouverture. D'un côté, Khalil, le petit flic sympa obsédé par son job. Le bon ? De l'autre, Milan, le bandit ténébreux qui laisse vaguement supposer qu'il a un cœur. Le mauvais ? La justice contre la fatalité : le frère de Milan est malade et doit être opérer, Milan n'a pas le choix : un gros coup et il pourra payer l'opération (et en même temps, il pourrait devenir convoyeur de l'extrême en Alaska, en suer pendant 6 mois et revenir blinder pour l'année... mais bon, braqueur il sait faire... l'excuse). La Justice contre l'amour, la Justine contre l'injustice... N'est-ce pas un peu facile ? Que le supposé méchant soit si attachant et le soi-disant gentil si exaspérant ? Deux hommes qui, physiquement, se ressemblent beaucoup... Jusqu'à quel point se ressemblent-ils vraiment ? A quel moment vont-ils être confrontés l'un à l'autre et nous dévoiler leurs similitudes ?

BONUS de bonnes raisons : La participation de David Bowie au générique de la série, après que Johan Renck lui a présenté les deux premiers épisodes, encore en travaux.
David qui chante, ça rappelle à l'ordre. Cette voix qui nous a appris à être "Rebel Rebel", à être "Fashion", à être des "Heroes"... comment ne pas être plongé dans le tourbillon de la fiction alors que David nous y invite ?

  • Creation Originale
  •  
  • 23 Oct. 2015

Commentaires

Et aussi sur CANAL+ et CANAL+ SÉRIES

Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer