Soupçons - La dernière chance

DIFFUSION LE MERCREDI 30 JANVIER 2013 À 20H50

Texte présentation

Dans la nuit du 9 décembre 2001, Kathleen Peterson est retrouvée morte en bas de l'escalier de la maison de Durham où elle demeurait avec son époux, le romancier Michael Peterson.

Les urgentistes et les policiers ont beau découvrir un homme effondré, les soupçons se portent immédiatement sur l'écrivain, qui est mis en examen pour assassinat et incarcéré.

Si l'écrivain américain est coupable, c'est d'abord d'occuper une place influente et enviée dans la société de Durham. Candidat malheureux à la mairie de Durham, c'est aussi un journaliste qui, à travers sa chronique au Herald-Sun, a inlassablement dénoncé la corruption de la municipalité, l'inefficacité de la police et les failles des services du procureur.

Enfin, et surtout, on lui reproche d'être un être amoral, qui non seulement trompe sa femme à de multiples reprises mais, fait accablant, la trompe avec des hommes.

Le 10 octobre 2003, le verdict tombe : Michael est déclaré coupable du meurtre de sa femme. Devant ses enfants anéantis et son avocat assommé, il est condamné à être incarcéré à perpétuité, sans possibilité de libération conditionnelle.

En quelques secondes, il est menotté, emmené hors du tribunal et conduit en prison. Cette histoire, je l'ai racontée dans une série documentaire de huit épisodes intitulée Soupçons.

Fin du premier acte.

Fin 2009, le rapport d'un éminent neurochirurgien confirme que les blessures de Kathleen sont compatibles avec celles causées par les serres d'un oiseau de proie, d'autant plus qu'elle tenait dans sa main deux petites plumes collées sur une touffe de cheveux. Le tribunal a refusé un procès en révision.

Cela fait huit ans que Michael est incarcéré à la prison de Nash. Au cours des années écoulées, les avocats de l'écrivain n'ont jamais baissé les bras, mais la cour d'appel et la cour suprême de Caroline du Nord lui ont toutes deux dénié le droit à un nouveau procès.

Un dernier coup de théâtre est venu tout remettre en question. À l'origine, l'enquête d'un journal local qui révèle que Duane Deaver, le responsable du laboratoire de police scientifique de la Caroline du Nord, a délibérément faussé les résultats d'analyses de sang ou de recherches d'ADN afin d'aider le procureur à faire condamner les accusés, et cela dans une trentaine de procès.

Or il est l'un des témoins clés de l'affaire Peterson : c'est lui qui a affirmé aux jurés que les blessures de Kathleen étaient dues à des coups portés à la tête et que l'auteur de ces coups ne pouvait être que Michael. C'est à son tour de se retrouver sur le banc des accusés. Cette fois-ci les plaignants sont Michael Peterson et son avocat, David Rudolf...

Soupçons, la dernière chance est l'histoire d'un homme qui pendant huit ans n'a jamais cessé de clamer son innocence. Alors que ses espoirs étaient réduits à néant, un rebondissement spectaculaire vient relancer l'affaire...


En savoir plus

Soupçons - La dernière chance

Le site de Soupçons, la dernière chance

Soupçons - La dernière chance

+ d' Investigation

Tweet en Clair

Les twittos deviennent les commentateurs officieux des émissions du clair de CANAL+

 

Le Zapping

Le meilleur de toutes les chaînes, tous les jours

 

Florence Denèfle : une victime oubliée ?

Extrait du reportage de l'émission Spécial Investigation.

 

Pépites sur le Net

CANAL+ propose une pépite Web exclusive. Un ensemble de vidéos curieuses trouvées sur le web...

 

L'Oeil de Links

le webazine de l'activité créative du net, décrypte les dernières évolutions technologiques,...

 

Le Meilleur du week-end du 30/06/2014

Le meilleur du week end en clair

 
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium