Skinheads : à la droite de l'extrème droite - Spécial Investigation

Spécial Investigation

Vidéo : Skinheads : à la droite de l'extrème droite - Spécial Investigation
REDIFFUSION : LUNDI 29 JUILLET 2013 A 23H30 Crânes rasés, toujours vêtus de noir, en blousons militaires et chaussures « rangers », les skinheads sont les gros bras de l'extrême droite. Racistes et antisémites, ils adorent faire le coup de poing contre les immigrés. En 1995, la mort d'un jeune Marocain en marge d'un cortège du Front national a révélé leur proximité avec le parti de Jean-Marie Le Pen. Officiellement indésirables au FN, les « skins » auraient été souvent employés officieusement, dans le service d'ordre ou pour coller des affiches. Pour la première fois, une enquête se plonge dans cette nébuleuse, à la droite de l'extrême droite. Plusieurs de ces figures racontent leur engagement politique et violent. Serge Ayoub, l'emblématique « Batskin » (le « skin » à la batte de baseball), qui défile à Paris avec 600 gros bras pour la fête de Jeanne d'Arc. Philippe Rosso, le vigile niçois devenu braqueur qui vient d'être emprisonné pour complicité d'assassinat. William Deligny, dit « P'tit Willy », le crâne rasé ultraviolent devenu... moine hindouiste ! Ces témoignages permettent de retracer la dérive de ces « fachos » dont certains sont ouvertement néo-nazis. Pour SPECIAL INVESTIGATION, Stéphane Munka lève un coin du voile sur la face la plus sombre de l'extrême droite française.

Skinheads : à la droite de l'extrème droite - Spécial Investigation

Résumé

REDIFFUSION : LUNDI 29 JUILLET 2013 A 23H30

Crânes rasés, toujours vêtus de noir, en blousons militaires et chaussures « rangers », les skinheads sont les gros bras de l'extrême droite. Racistes et antisémites, ils adorent faire le coup de poing contre les immigrés. En 1995, la mort d'un jeune Marocain en marge d'un cortège du Front national a révélé leur proximité avec le parti de Jean-Marie Le Pen. Officiellement indésirables au FN, les « skins » auraient été souvent employés officieusement, dans le service d'ordre ou pour coller des affiches.
Pour la première fois, une enquête se plonge dans cette nébuleuse, à la droite de l'extrême droite. Plusieurs de ces figures racontent leur engagement politique et violent. Serge Ayoub, l'emblématique « Batskin » (le « skin » à la batte de baseball), qui défile à Paris avec 600 gros bras pour la fête de Jeanne d'Arc. Philippe Rosso, le vigile niçois devenu braqueur qui vient d'être emprisonné pour complicité d'assassinat. William Deligny, dit « P'tit Willy », le crâne rasé ultraviolent devenu... moine hindouiste ! Ces témoignages permettent de retracer la dérive de ces « fachos » dont certains sont ouvertement néo-nazis.
Pour SPECIAL INVESTIGATION, Stéphane Munka lève un coin du voile sur la face la plus sombre de l'extrême droite française.

Fermer

DIFFUSION : LUNDI 2 MARS 2015 A 22H25

texte de présentation

METRO, BOULOT, CHRONO : MERCI PATRON !

Une enquête de Loïc Tanant
Production : Tac Presse
Durée : 52 min

Et si on pouvait travailler mieux, plus vite et en rendant tout le monde heureux. C'est la promesse du Lean. Un système d'organisation du travail qui affirme pouvoir changer le monde en le rendant plus rationnel. Rien que ça !

Pour comprendre comment fonctionne cette méthode révolutionnaire qui a vu le jour au Japon puis fut transformé en système par les Américains, Loïc Tanant est allé à la rencontre de ceux qui l'utilisent en France. Ce qu'il a vu est autant fascinant que glaçant. D'abord réservé à l'industrie, le Lean est désormais partout. Entreprises, services publics, administrations, même dans les ministères, la méthode a envahi tout notre univers. Mieux organisé, ayant chassé tout ce qui dans une journée nous fait perdre du temps, les services touchés par le Lean voient leur productivité augmenter rapidement et cela, le plus souvent, sans aucun investissement.

Les patrons sont ravis, les salariés un peu moins. A force de tout rationaliser le Lean a transformé les employés en machines. Certains ont vu chacun de leurs gestes chronométrés et gare à celui qui ne garde pas le rythme. Depuis que la méthode est mise en place, les taux de dépressions, de burnout et de suicides en entreprise n'ont jamais été aussi élevés.

Pour SPECIAL INVESTIGATION, Loïc Tanant enquête sur cette méthode qui veut changer le monde, mais à quel prix.

Les bandes-annonces

 

Les extraits

 
 

L'EQUIPE

Rédaction en chef et présentation
Stéphane Haumant

Rédacteurs en chefs adjoints
Jean Baptiste Rivoire
Steeve Baumann

Responsable d'édition
Nathalie Moutoz-Gambaro

Assistante
Malika Abbaci-Feliachi

 

Spéciale Poutine

Yann Barthès propose de s'immiscer dans la tête de Vladimir Poutine !

 

Le Zapping

Le meilleur de toutes les chaînes, tous les jours

 
 
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium