Skinheads : à la droite de l'extrème droite - Spécial Investigation

Spécial Investigation

Vidéo : Skinheads : à la droite de l'extrème droite - Spécial Investigation
REDIFFUSION : LUNDI 29 JUILLET 2013 A 23H30 Crânes rasés, toujours vêtus de noir, en blousons militaires et chaussures « rangers », les skinheads sont les gros bras de l'extrême droite. Racistes et antisémites, ils adorent faire le coup de poing contre les immigrés. En 1995, la mort d'un jeune Marocain en marge d'un cortège du Front national a révélé leur proximité avec le parti de Jean-Marie Le Pen. Officiellement indésirables au FN, les « skins » auraient été souvent employés officieusement, dans le service d'ordre ou pour coller des affiches. Pour la première fois, une enquête se plonge dans cette nébuleuse, à la droite de l'extrême droite. Plusieurs de ces figures racontent leur engagement politique et violent. Serge Ayoub, l'emblématique « Batskin » (le « skin » à la batte de baseball), qui défile à Paris avec 600 gros bras pour la fête de Jeanne d'Arc. Philippe Rosso, le vigile niçois devenu braqueur qui vient d'être emprisonné pour complicité d'assassinat. William Deligny, dit « P'tit Willy », le crâne rasé ultraviolent devenu... moine hindouiste ! Ces témoignages permettent de retracer la dérive de ces « fachos » dont certains sont ouvertement néo-nazis. Pour SPECIAL INVESTIGATION, Stéphane Munka lève un coin du voile sur la face la plus sombre de l'extrême droite française.

Skinheads : à la droite de l'extrème droite - Spécial Investigation

Résumé

REDIFFUSION : LUNDI 29 JUILLET 2013 A 23H30

Crânes rasés, toujours vêtus de noir, en blousons militaires et chaussures « rangers », les skinheads sont les gros bras de l'extrême droite. Racistes et antisémites, ils adorent faire le coup de poing contre les immigrés. En 1995, la mort d'un jeune Marocain en marge d'un cortège du Front national a révélé leur proximité avec le parti de Jean-Marie Le Pen. Officiellement indésirables au FN, les « skins » auraient été souvent employés officieusement, dans le service d'ordre ou pour coller des affiches.
Pour la première fois, une enquête se plonge dans cette nébuleuse, à la droite de l'extrême droite. Plusieurs de ces figures racontent leur engagement politique et violent. Serge Ayoub, l'emblématique « Batskin » (le « skin » à la batte de baseball), qui défile à Paris avec 600 gros bras pour la fête de Jeanne d'Arc. Philippe Rosso, le vigile niçois devenu braqueur qui vient d'être emprisonné pour complicité d'assassinat. William Deligny, dit « P'tit Willy », le crâne rasé ultraviolent devenu... moine hindouiste ! Ces témoignages permettent de retracer la dérive de ces « fachos » dont certains sont ouvertement néo-nazis.
Pour SPECIAL INVESTIGATION, Stéphane Munka lève un coin du voile sur la face la plus sombre de l'extrême droite française.

Fermer

Yemen : Voyage au coeur du chaos

texte de présentation

DIFFUSION : LUNDI 25 MAI 2015 A 22H50

Une enquête de Safa Al Hamad
Production : BBC
Durée : 52 min

En septembre 2014, après 4 jours de combats, les rebelles houthis prennent le contrôle de Sanaa, la capitale du Yémen. Quelques jours plus tard, Safa Al Ahmad, journaliste de la BBC parvient à entrer au Yémen. Elle est la seule journaliste à avoir filmé, pour une télévision occidentale, ce qui se joue dans ce pays coupé du monde depuis sept mois. Un pays divisé en zones tribales dont certaines sont sous l'influence directe de l'ennemi juré des Houthis : Al Qaida.

Un témoignage exceptionnel, un voyage à haut risque qui commence dans le nord du pays, à Saada la province des Houthis. C'est d'ici qu'est partie leur conquête du Yémen. Les Houthis, soutenus par la population chiite et par l'Iran, et Al Qaida, soutenue par la population sunnite, se livrent une guerre sans merci.

La journaliste est présente lorsqu'Al Qaida fait sauter une bombe contre les Houthis à Sanaa provoquant 60 morts. Dans ce conflit pour le contrôle d'un pays plus grand que l'Espagne, chacun y va de ses horreurs. Les Houthis, dont le slogan est «mort à l'Amérique, mort à Israël, qu'Allah maudisse les Juifs », sont accusés par des organisations humanitaires de torturer et d'assassiner leurs opposants.

Ce voyage dans un pays chaotique, ruiné et déchiré, se termine dans le sud, à Aden la grande ville au bord du golf qui la relie à l'Afrique. Là-bas aussi la situation est explosive. La région d'Aden, refusant de choisir un camp, réclame son autonomie.

Les bandes-annonces

 

A Revoir : Danse avec le FN

 

Les extraits

 
 

L'EQUIPE

Rédaction en chef et présentation
Stéphane Haumant

Rédacteurs en chefs adjoints
Jean Baptiste Rivoire
Steeve Baumann

Responsable d'édition
Nathalie Moutoz-Gambaro

Assistante
Malika Abbaci-Feliachi

 

Retour sur l'affaire "Kerviel"

On pensait que c'était fini, mais en fait, bah non ! Le retour de l'affaire "Kerviel -...

 

Le Zapping

Le meilleur de toutes les chaînes, tous les jours

 

Le Meilleur du samedi 23/05/2015

Le meilleur du clair, tous les jours.

 
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium